Alerte rouge aux pollens de bouleaux

La moitié Nord de la France est touchée par un risque très élevé d’allergie aux pollens de bouleaux, tandis que les pollens de platanes gagnent du terrain au Sud, alerte le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).
Le risque d’allergie sera très élevé pour les pollens de bouleaux au nord d’une ligne Bordeaux-Lyon et dans les Alpes. 
Les pollens de frêne sont en forte augmentation sur l’ensemble du territoire avec un risque d’allergie élevé. Les pollens de charme seront de plus en plus présents avec un risque d’allergie pouvant atteindre le niveau élevé. RAS pour certains pollens (aulne, noisetier, saule, peuplier) qui ne dépassent pas le niveau faible de risque d’allergie. 
Autour de la Méditerranée, les platanes ont pris le relais des cyprès avec un risque d’allergie de niveau moyen. Les pollens de chêne commencent à apparaitre dans le sud avec un risque d’allergie actuellement faible. Dans le sud-ouest du pays, ce seront toujours les pollens de graminées qui seront bien présents avec un risque d’allergie de niveau moyen. 
Les conditions anticycloniques qui règneront sur la France ces prochains jours favoriseront la pollinisation des arbres et des herbacées et les personnes allergiques doivent se protéger par des gestes simples : se rincer les cheveux le soir, favoriser l’ouverture des fenêtres avant le lever et après le coucher du soleil, éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, rouler en voiture fenêtres fermées, bien suivre son traitement et consulter son médecin en cas de symptômes.

Source : http://www.pollens.fr/docs/vigilance.html site consulté le 17/04/2018

Suivez également l’Indicateur Avancé Sanitaire des Manifestations allergiques d’OpenHealth : ​cliquez ici​
Commentaire
alfred gillois
19/04/2018
pour les jardiniers allergiques au pollen, c’est une véritable maladie professionnelle à bien prévenir : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=404
Ajouter un commentaire