Bretagne : 50 cas de rougeole diagnostiqués depuis début février

Une cinquantaine de cas de rougeole ont été diagnostiqués dans les Côtes-d’Armor et le Finistère depuis le début du mois de février. « La moitié sont des élèves d’un lycée de Carhaix. On parle plus de cas groupés que d’épidémie », précise le Dr Le Goff médecin de santé publique à l’Agence Régionale de Santé (ARS). « Dans le cas où ça toucherait les autres départements, ça pourrait devenir une épidémie ». La rougeole, qui se transmet par l’air, est dix fois plus contagieuse que la grippe ! La personne contaminée peut infecter une vingtaine de personnes seulement en étant dans la même pièce. La personne infectée est contagieuse pendant dix jours, « cinq jours avant l’apparition des boutons et cinq jours après » et la rougeole n’est pas forcément bénigne surtout chez les personnes fragiles, pouvant entrainer des complications pulmonaires et neurologiques.
Si les personnes vaccinées ou ayant déjà eu la rougeole sont épargnées, le seul moyen d’éviter la rougeole est la vaccination ! Toutes les personnes travaillant auprès des personnes fragiles ou nées après 1980, sans antécédent de rougeole, doivent recevoir deux doses de vaccin Rougeole/Oreillons/Rubéole pour être protégées. « Dans le calendrier vaccinal des enfants, on recommande la première dose à un an, et la seconde entre 16 et 18 mois. Pour les adultes, la seconde dose se fait un mois après la première ». Les femmes enceintes ne pouvant être vaccinées pendant leur grossesse, « il vaut mieux se faire vacciner lorsqu’on a un projet d’enfant ». « Lorsqu’on a les premiers symptômes après avoir été en contact avec quelqu’un qui a la rougeole, il faut rester chez soi et éviter les femmes enceintes et les petits enfants », rappelle l’ARS. « Lorsque l’on va chez le médecin ou à l’hôpital, les prévenir en amont pour ne pas contaminer toute la salle d’attente ! ». Dès qu’une personne est touchée, l’ARS recommande donc la vaccination rapide des proches. À partir du 1er juin, les bébés nés après le 1er janvier 2018 seront obligatoirement vaccinés contre la rougeole et dix autres maladies s’ils veulent entrer en crèche ou à l’école.

Source : Ouest France 05/03/2018
Commentaire
alindust
09/03/2018
A nos valeureux chevaliers anti vaccins : "stop ou encore" ?
Ajouter un commentaire

Articles similaires