Levothyrox : une nouvelle action collective inédite !

Dans l'affaire du Levothyrox qui depuis plusieurs mois oppose les patients au Laboratoire Merck et aux Autorités, Maître Lèguevaques porte la voix des plaignants et tente de faire entendre leurs demandes. En octobre dernier, il avait assigné Merck devant le TGI de Lyon via une action collective qui réunit aujourd'hui plus de 4 000 plaignants.
Aujourd'hui, Me Lèguevaques lance une nouvelle action collective, qui vise à demander la réquisition de la production de Levothyrox avec Lactose (donc l'ancienne formule) qui est encore produite pour le marché italien dans une usine de Bourgoin-Jallieu. « Même si la présentation est différente de celle que nous connaissons et même si cette production est destinée au marché italien, nous avons la preuve que ce médicament est équivalent en termes d’effet thérapeutique à celui fabriqué directement par Merck dans son usine allemande de Darmstadt » affirme Me Lèguevaques. Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, aurait refusé de réquisitionner tout ou partie de cette production pour les malades français. Cette nouvelle action collective conjointe entend demander en mars prochain au juge administratif de se substituer à la carence de la Ministre, en bref d’annuler sa décision, et réquisitionner toute ou partie de la production de l’usine de Bourgoin-Jallieu pour alimenter le marché français. Si au moins 1 000 personnes ont mandaté les avocats au plus tard le 5 mars prochain, le Tribunal administratif de Paris sera saisi. Plus de 550 patients ont déjà rejoint cette nouvelle action collective.

Source : Communiqué de presse Agence TousPublics 08/02/2018
Commentaire
olivieri hervé pharmacien
10/02/2018
au dernieres nouvelles le lévothyrox destiné à l'italie n'a pas la composition de l'ancienne formule.....
zidou
09/02/2018
tant qu'on pourra faire du fric avec cette affaire.....
Ajouter un commentaire