La grippe a moins tué cette année en France

Selon Santé publique France l'épidémie saisonnière de grippe en France a causé un excès de mortalité de près de 3 000 décès jusqu'à début janvier, soit moins qu'il y a un an. L'agence sanitaire fait état d'un « excès de mortalité toutes causes et tous âges confondus estimé à 4 800 décès dont 2 850 attribuables à la grippe » entre le 4 décembre et le 7 janvier. En 2016-2017, le bilan final de surmortalité s’élevait à 21 200 décès, dont 14 400 attribuables à la grippe. « Au vu des chiffres provisoires d'excès de mortalité toutes causes et de décès attribuables à la grippe observés à ce stade de l'épidémie, l'excès de mortalité observé lors de cette saison devrait être inférieur à celui de la saison précédente », estime Santé publique France alors que l’épidémie recule. 
Près de 90% des décès concernent des personnes âgées de 65 et plus. La France reste parmi les 15 pays européens où l’épidémie est qualifiée de « modérée » alors qu’en Espagne, Italie, Irlande, Luxembourg et Malte, elle est d’intensité « élevée ».
La meilleure prévention contre la grippe saisonnière reste la vaccination, jugée insuffisante par le gouvernement*. « Deux régions (Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes) ont testé avec un certain succès la vaccination en pharmacie pour les personnes à risque, notamment les personnes âgées ». Si l'Ordre national des pharmaciens souhaite que l'expérimentation soit étendue à toute la population, l'Ordre national des infirmiers revendique également de pouvoir effectuer ce vaccin.

*Comme l’annonçait OpenHealth dès l’automne, la couverture vaccinale des 65 ans et plus continue de stagner à 51% (très en deçà de l’objectif de 75%) : cliquez ici​​
Suivez en temps réel l'épidémie saisonnière de la grippe avec l’IAS d’OpenHealth Company : cliquez-ici

Source : Le Figaro.fr avec l’AFP 31/01/2018
Commentaire
D. M.
08/02/2018
Bonjour, Après une recherche (rapide), je n'ai pu trouver les sources des données suivantes. 5% des effets collatéraux dus aux vaccins en général sont remontés à l'ANSM 80% des vaccinés ont quand même contracté la grippe plus de décès de grippe constatés chez les vaccinés/non vaccinés à âge égal. Dans une optique qualitative des commentaires, je vous remercie par avance de les transmettre.
RADER Serge
06/02/2018
Merci à la rédaction pour son courage. Les choses seraient-elles en train de changer ! Il est vrai que cette obligation commence à faire réfléchir sérieusement d'autant plus que les effets collatéraux des vaccins peuvent toucher tout un chacun. Et ils sont nombreux n'en déplaisent à la Ministre.
RADER Serge
01/02/2018
Encore des chiffres sortis du chapeau, alors que moins de 5% des effets collatéraux dus aux vaccins en général sont remontés à l'ANSM. Et toujours avec des vaccins inefficaces mais non dénués d'effets secondaires. Cet hiver virus majoritaire B/ Yamagata absent du vaccin. Les constats effectués dans certaines régions montrent que 80% des vaccinés ont quand même contracté la grippe. Aucune étude n'a démontré d'efficacité du vaccin et dans les qq enquêtes effectuées, il y a même plus de décès de grippe constatés chez les vaccinés/non vaccinés à âge égal. Mais je suis rassuré, ces qq lignes critiques ne paraîtront pas ....
Ajouter un commentaire