La Polaramine injectable en rupture de stock pour 4 semaines

L’ANSM signale une rupture de stock de Polaramine injectable pour une durée de 4 semaines, avec une remise à disposition prévisionnelle début février 2018.
Dans un contexte d’indisponibilité de la Polaramine injectable, le report vers Phénergan injectable également indiqué dans le traitement de l’urticaire aiguë a provoqué des troubles neuropsychiatriques (somnolence, état confusionnel, hallucination, …) et cardiologiques chez des patients prémédiqués avant une chimiothérapie ou une dialyse. Aussi, l’administration de Phénergan injectable est à proscrire dans ces situations qui relèvent du hors-AMM.
L’ANSM recommande donc un report de prescription, dans la mesure du possible, sur la forme orale de Polaramine (comprimé).
Phénergan injectable présente un profil de risque différent de celui de la Polaramine injectable, notamment sur le plan neuropsychiatrique. « Il peut représenter une alternative thérapeutique pour le seul traitement symptomatique de l'urticaire aiguë chez l'adulte mais ne doit pas être utilisé dans des situations de prophylaxie », rappelle l'agence. 
Dans le traitement de l’urticaire aiguë, il est également important de rappeler que Phenergan injectable  présente un mode d’administration différent de celui de Polaramine injectable. Voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée pour la Polaramine injectable ; voie intramusculaire profonde ou perfusion intraveineuse pour Phénergan. Enfin, le Phénergan injectable étant indiqué chez les adultes et les enfants de moins de 15 ans alors que la Polaramine injectable est indiquée chez les adultes et l'enfant de plus de 30 mois. Le laboratoire MSD a mis en place un contingentement destiné à la population âgée entre 30 mois et 15 ans ainsi que pour les patients présentant une contre-indication à l’utilisation de la spécialité alternative. Son service d’information médicale est joignable au 01 80 46 40 40. 
 

Source : Point d’information ANSM 12/01/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire