Lactalis retire la totalité des laits fabriqués depuis février

Par principe de précaution maximal, le groupe laitier rappelle la totalité de ses produits infantiles fabriqués depuis février dans son usine de Craon, en Mayenne soit 720 lots et autres produits pour risque de contamination à la salmonelle. Ces lots s’ajoutent aux 625 déjà retirés ces deux dernières semaines.
« Nous savons désormais qu’une contamination dispersée s’est installée dans notre usine de Craon à la suite des travaux réalisés courant premier semestre 2017 ».
Le volume des produits concernés par le rappel se chiffre en milliers de tonnes. Le retrait concerne des produits de marque Picot (poudres et céréales infantiles), Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélange d’acides aminés en poudre destinés au traitement de pathologies), selon Lactalis.
Selon la direction, la production de l’usine a été arrêtée le 8 décembre pour un grand nettoyage des installations. Une partie des employés ont été affectés à « l’éradication de la bactérie mais un certain nombre de collaborateurs seront concernés par des mesures de chômage technique partiel ».
Le groupe Lactalis est visé par une plainte pour « tromperie » par l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir. Cette plainte s’ajoute à celle déposée le 18 décembre par le père d’une petite fille de 3 mois, qui a consommé – sans tomber malade – un des laits concernés par le rappel. Les 23 bébés hospitalisés suite à la consommation des laits fabriqués par le groupe Lactalis vont bien.

Un numéro vert d’information 0-800-120-120 est disponible 24h/24 pour les consommateurs.

En savoir plus sur : cliquez ici

Source : Le Monde avec l’AFP 22/12/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire