Système de santé : 73% des Français pensent qu’il s'est dégradé

Le Généraliste se fait l’écho d’un sondage BVA réalisé en ligne le 15 novembre 2017 auprès de 1 080 Français de 18 ans et plus pour les Contrepoints de la santé. Selon ce sondage, près de trois Français sur quatre ont le sentiment que le système de santé s'est dégradé au cours des cinq dernières années. Ils sont aussi une large majorité à avouer ne pas avoir connaissance des propositions du nouveau gouvernement en matière de santé. 66 % des personnes interrogées affirment ne pas être informées des propositions du nouveau gouvernement. Seulement un Français sur dix se dit au courant de la consultation citoyenne lancée par le ministère sur la Stratégie nationale de santé. De manière générale, seul un Français sur deux pense que la politique de santé du gouvernement va dans le bon sens.
Qualité et accès aux soins restent la préoccupation principale des Français. Pour 60 % d’entre eux, cet axe devrait constituer la priorité du gouvernement devant la lutte contre les inégalités (20 %) et la prévention (17 %). La question du vieillissement leur apparaît également centrale. « La prise en charge des personnes handicapées et âgées au plus près de leur lieu de vie préoccupe la quasi-totalité des répondants, tout comme les restes à charge pour l'auditif, le dentaire et l'optique ou l'accompagnement des aidants ». Au contraire, le développement des médicaments génériques et biosimilaires, le renfort de la protection vaccinale ou le développement de la téléconsultation leur semblent moins prioritaires. « 32 % des Français affirment par exemple que la protection vaccinale ne doit pas occuper une place centrale dans la politique de santé ».

Source : Le Généraliste 24/11/2017 
Commentaire
alindust
27/11/2017
Constater que « 32 % des Français affirment que la protection vaccinale ne doit pas occuper une place centrale dans la politique de santé »....est tout simplement effarant ! 1 français sur 3 ferait donc bien de se renseigner ; s'il s'agit des plus jeunes d'entre nous, alors voici une mission à confier dare dare à l'ensemble des profs de "sciences nat"
Ajouter un commentaire