Entretiens pharmaceutiques : encore du travail !

L’Assurance maladie vient de faire connaître les chiffres relatifs aux entretiens pharmaceutiques pour 2016.
Sur les volumes d’abord, seulement 9 268 patients étaient inscrits aux entretiens AVK en 2016 contre 14 775 en 2015, en chute libre. Les résultats sont plus encourageants pour les entretiens asthme avec 5 609 adhésions en 2016 contre 3 705 en 2015. Les entretiens AOD comptent 5 918 inscrits fin 2016.
Sur la rémunération ensuite, environ 70 % des entretiens réalisés, asthme, AVK et AOD, n'ont pas été payés aux pharmaciens soit pour des raisons de recrutement soit pour des raisons administratives. Parmi les principaux motifs de rejet, les patients pouvaient s'avérer non chroniques ou non traités par l'Assurance maladie pour l’objet de l’entretien. Le numéro de sécurité sociale des patients était parfois invalide. Le nombre d’entretiens requis représente enfin un tiers des rejets. Pour les AVK, 43 % des dossiers de 2016 ont été rejetés parce qu’au moins un entretien manquait.
Résultat des courses, le montant moyen de rémunération des pharmacies pour les entretiens réalisés en 2016 est de l’ordre de 200 euros ! 209,18 euros pour les entretiens AVK, 166,55 euros pour les entretiens AOD et 216,38 euros pour les entretiens asthme.
Une réflexion s’impose.

Source : Celtinews 06/11/2017
Commentaire
jy authos
09/11/2017
cqfd!!!!! Faire l'aumone n'a jamais été très lucratif ni valorisant et l'on remet le couvert avec les vaccins!!!! Pauvre profession moribonde ou les pharmaciens (discounteurs inconscients) eux meme ont un comportement suicidaire,en voulant a tout prix tuer les confréres dans une guerre des prix fratricide et cherchent désormais des rémunérations annexes et pitoyables pour gagner quelques euros a un taux horaire minable que la sécu rechigne a payer!!!! contentons nous de revenir aux fondamentaux de la profession et ayons un respect mutuel entre nous .Mais ça c'est une utopie de doux reveur comme moi!!!!!!
HAUCHECORNE PHILIPPE
07/11/2017
il va arriver un moment ou jouer au loto donnera plus de chance au pharmacien de gagner de l'argent que ses rémunérations!!
Folco Jean-Patrice
07/11/2017
Tout confondu moins d'1 entretien par pharmacie et par an, est il utile de persister dans une voie qui semble sans issue. Quand un spectacle n'a pas trouver son public il est abandonné, peut être que pour les entretiens il faudrait faire de même et proposer autre chose.
dayan frederic
07/11/2017
1 seul entretien suffirai. le règlement de la prestation devra être facilité par la carte Vitale et dans des délais résonnables.
SJ
07/11/2017
Pathétique !
fodda yazid
07/11/2017
j'ai arreté les entretiens trop de temps pour pas gd chose en gros. rejets de la caisse ,impayés à réclamer,patients pris en otage par leur médecin qui pense que l'on marche sur ses plates bandes,suivis à assurer etc.....
Ajouter un commentaire