Médiator : « La fille de Brest » ce soir sur Canal +

Adapté du livre d'Irène Frachon, le film « La fille de Brest », réalisé par Emmanuelle Bercot, fille de chirurgien récompensée à Cannes pour son rôle dans « Mon Roi », raconte la lutte de la pneumologue brestoise pour faire interdire le Médiator.
« Je voulais juste aider les malades, pas faire la guerre devant les tribunaux, devant les médias », explique, à bout, Irène Frachon (jouée par la Danoise Sidse Babett Knudsen) à son mari. Il faut dire que rien ne prédestinait cette praticienne, quadragénaire et mère de famille, au combat intense et violent qu'elle a mené pour faire reconnaître la toxicité du Médiator.​
Face au puissant laboratoire Servier, la pneumologue de province n'a que peu de poids. « Ce sont les Pieds Nickelés brestois face au 2e groupe pharmaceutique français », dit-elle à son allié, le chercheur Antoine Le Bihan, (incarné par Benoît Magimel). Elle peut aussi compter sur une épidémiologiste reconnue de l'hôpital parisien Gustave Roussy et une étudiante en thèse, qui va tenter de comptabiliser le nombre de morts, estimés entre 500 et 1 000 dans le film et plutôt au-delà du millier depuis. À l'écran, un film haletant comme un thriller, tourné au CHU de Brest, dans les bureaux de la pneumologue, avec une partie de son équipe, mais sans Antoine Le Bihan qui exerce aujourd'hui au Canada. A voir ou revoir ce soir à 21h00 sur Canal +.

Source : Le Télégramme 29/10/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire