Vaccination grippe : MG France à la recherche d’une entente avec les pharmaciens

Avec l’expérimentation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens, les modalités de la politique vaccinale elle-même sont remises en cause sur le terrain. C’est ainsi que MG France propose une charte entre généralistes et pharmaciens afin de mettre en place des stocks de vaccins antigrippaux dans les cabinets. Selon ce projet, les officinaux s’engageraient à délivrer gracieusement aux médecins volontaires un lot de 10 vaccins antigrippaux par semaine puis à compléter le stock en fonction du nombre de vaccins utilisés et tracés par des bons de gratuité. Les médecins devront ensuite remettre ces bons aux pharmaciens pour remboursement. Les échanges d'information pourraient se faire grâce à une fiche de transmission papier et une mention du vaccin et du numéro du lot dans le dossier patient en attendant la mise en place d'un système d'information partagé.  Afin d'évaluer cette expérimentation MG France propose de recueillir sur un site spécifique des données statistiques comme le nombre de médecins et pharmaciens concernés, le nombre de bons remis et de vaccins redistribués. Si des freins existent à la mise en place de cette démarche, ils sont avant tout liés à l’absence d’outil législatif. En cas d’accord contractuel, la responsabilité juridique des parties serait engagée. C’est la principale mise en garde avancée par Philippe Gaertner, président de la Fédération des pharmaciens d'officine (FSPF) à la proposition de MG France. Gilles Bonnefond, président de l’USPO, juge de son côté inutile de formaliser cette pratique qui a déjà cours sur le terrain, arguant que si les médecins demandent officiellement un stockage de vaccins, ils devront être soumis aux mêmes contraintes légales que les pharmaciens en termes de contrôle de la traçabilité et de respect de la chaîne du froid.

Source : le Quotidien du Médecin 09/10/2017
Commentaire
fazily abas
13/10/2017
que des complications inutiles
MARCHAL MO
12/10/2017
Simple pour le médecin (une fois la mise aux normes enceinte réfrigérée,controle des températures....) mais usine à gaz pour les pharmaciens : -ou sera le libre choix du patient ? chaque pharmacie des environs du cabinet médical fournira des vaccins? -qui fera régler le vaccin du patient qui n'a pas droit à un bon ?.....
Ben
11/10/2017
Les syndicats ont ouvert la boîte de Pandore avec la vaccination officinale. Pensaient-ils vraiment que les médecins se laisseraient faire?
o hervé
11/10/2017
messieurs , sachez qu'il y a un mot insupportable pour un pharmacien , qui a dans le prix d'un produit la VALEUR de son travail , c'est les mots gratuits et gracieux..... on ne donne rien contre rien!!!
ledoc84
11/10/2017
le beurre et l'argent du beurre sans les contraintes , ils sont forts ces médecins et rappelez moi combien ils prennent pour vacciner !! et combien nos syndicats ont accepté pour le même geste médical !! mais il est vrai que nous sommes des sous professionnels de santé et que nous ne pouvons que courber l'échine devant l'omnipotent médecin et la déesse sécu ; taillables et corvéables à merci , il est même surprenant que mg france n'ai pas proposé aux pharmaciens de payer le frigo pour stocker les vaccins et de les leur apporter dans un carton réfrigéré avec un gros nœud rouge en guise de paquet cadeau on est vraiment pris pour des cons , mais ,..., ça marche !!
maudet francois
11/10/2017
on commence à inventer des tas de choses inutiles. le fonctionnement actuel est très satisfaisant .il faut arrêter de tjs vouloir compliquer les choses avec tjs des papiers en plus .De plus les médecins n'auront pas la carte vitale des patients.....vont oublier de récuperer les bons à la fin de l'histoire le pharmacien ne pourra pas facturer les vaccins.
BROSSET Charles
11/10/2017
Quid du remboursement? Les bons de prise en charge des vaccins doivent traiter informatiquement avec la sécurisation de la carte vitale, à moins de vouloir faire toutes les facturation à l"ancienne"
potard49
11/10/2017
cela sera aussi simple de vacciner nos patients ... car c'est encore une usine à gaz ! quant au respect des normes des frigo des cabinets médicaux ca me fait bien rire...
alindust
11/10/2017
encore une usine à gaz....
Arnaud M.
11/10/2017
Super ! Donc on va aller racoler nos copains médecins pour être leur dealer exclusif de vaccin (puisqu'ils vont avoir un seul fournisseur), puis on va revenir chercher les bons et les facturer sans carte vitale, à nous de nous démerder avec les rejets (surtout si ce ne sont pas nos patients habituels). Et pour finir, le libre choix du patient de sa pharmacie, on s'en fout, non ? Qui se soucie de l'éthique finalement, c'est un truc dépassé, ça ! Voilà, voilà, vu comme ça ça me semble vachement intéressant votre usine à gaz chers MG France, je pense que vous allez séduire masse de pharmaciens subjugués par un système aussi novateur !
Ajouter un commentaire

Articles similaires