Lévothyroxine : à chaque jour suffit sa peine

Nouvelle mise au point diffusée hier par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) sur les spécialités à base de lévothyroxine dont les professionnels de santé et les patients disposeront à partir de mi-octobre 2017, leurs recommandations en termes de prescription, délivrance en pharmacie et mesures d’accompagnement avec la publication de deux brochures. Les quatre spécialités disponibles à partir de mi-octobre :
- Levothyrox comprimé nouvelle formule (Laboratoire Merck)
- L-Thyroxin Henning comprimé (Laboratoire Sanofi) disponible de manière pérenne à partir de la mi-octobre 2017
- L-Thyroxine Serb solution buvable en gouttes (Laboratoire Serb) qui peut être une alternative thérapeutique qui doit prendre en compte la nécessaire priorisation de la prescription aux enfants de moins de 8 ans et aux personnes présentant un trouble de la déglutition.
- En dernier recours, Euthyrox comprimé (Laboratoire Merck), médicament équivalent à l’ancienne formule de Levothyrox.
Cette spécialité n’étant disponible que pour une durée et des quantités limitées, sa prescription n’est pas conseillée. Si une prescription doit être effectuée, elle devra impérativement être postérieure au 14 septembre 2017 et mentionner spécifiquement la spécialité « Euthyrox » pour pouvoir donner lieu à sa dispensation en pharmacie.
Les contrôles de Levothyrox nouvelle formule réalisés courant septembre dans les laboratoires de l’ANSM ont confirmé sa bonne qualité.
Que les patients changent ou non de traitement, ils ne doivent jamais arrêter ou modifier leur traitement sans avis médical. 
L’ANSM en lien avec les professionnels de santé et les associations de patients a réalisé deux documents d’information, pour accompagner les professionnels de santé dans leur exercice et leur communication aux patients.
 
Source : ANSM 02/10/2017
Commentaire
HAYET neé MAURETTE
18/11/2017
L-Thyroxin PAS BON trop D'EXIPIENTS surtout pas ..... Moi je paye ma Sécurité Sociale et me suis fait envoyer par l'ALLEMAGNE EUTHYROX PLUS INTELLIGENT QUE NOUS ???
Lemarre Jean Louis
09/10/2017
le 18/05/2016 TSH 6.14; Le 5/01/2017 TSH 2.39; Le 25/07/2017 TSH3.16 Je prend Lthyrosine 500 5 jours sur 7 Griffonia au coucher et gouttes de teinture d'iode une fois par mois.
wagner jean marc
03/10/2017
LAMENTABLE TOUTE CETTE HISTOIRE. MME LA MINISTRE TIENT-ELLE COMPTE DE L'ANXIETE DES PATIENTS TRAITES PAR LE LEVOTHYROX. UNE QUESTION QUAND MEME : POURQUOI SI CE N'EST QUE POUR UNE QUESTION DE "FRIC" LE LABO A T IL CHANGE UNE FORMULE QUI AVAIT FAIT SES PREUVES. ET QUI SUBIT LA VINDICTE POPULAIRE , LE PHARMACIEN COMME D'HABITUDE. IL ONT EN MARRE LES POTARDS, MARRE DE CHEZ MARRE
ledoc84
03/10/2017
vraiment en dernier recours l'euthyrox !! y en n'a déjà plus sur le 84 et les patients râlent et éructent leur amour du pharmacien qui est responsable de tout: le changement de formule , c'est lui la non information , c'est lui la pénurie d'euthyrox ,c'est lui quelle foutaise , les autorités sanitaires nous prennent vraiment pour des c___!!
olivier G
03/10/2017
Et quels seront les excipients de la L-Thyroxin Henning comprimé ?? IF you know what i mean !!
Ajouter un commentaire

Articles similaires