Lancement de la 2e édition "Mois sans tabac"

Fort d’une première édition 2016 réussie, Agnès Buzyn a relancé lundi l'opération #MoisSansTabac.
Au dernier trimestre 2016, 80 000 personnes ont bénéficié du forfait de remboursement des traitements nicotiniques de substitution (TNS) par l’Assurance Maladie contre 48 000 en 2015, soit une progression de + 64 % qui peut aussi s’expliquer par la hausse du forfait TNS à 150 euros par an intervenue en novembre dernier.
Cette année, la campagne mois sans tabac « En novembre, on arrête ensemble et en équipe ! » donne la possibilité́ de rejoindre une équipe pour mieux se soutenir mutuellement. Dès l’inscription sur le site tabac-info-service.fr, les volontaires peuvent par exemple s'intégrer à l’une des équipes thématiques : fêtard, pantouflard, patché, coaché, vapoteur... ou régionales constituées par Santé publique France. Il est également possible de créer son propre groupe en famille, entre amis ou au sein d’une entreprise...
Des temps forts sont d’autre part prévus dans douze grandes villes de France, conçus sur le modèle des Fan zones de supporters. Santé publique France renouvelle son partenariat avec France Télévisions en faisant appel cette année à Laurent Romejko et Michel Cymes pour relever le défi de #MoisSansTabac. A travers une web série de 6 épisodes, les internautes pourront suivre les étapes du coaching du premier par le second.
Depuis hier, mardi 10 octobre, des messages de sensibilisation incitent les fumeurs à participer au #MoisSansTabac via le site tabac-info-service.fr​, l’application mobile ou la ligne 3989.
Ce mois sans tabac sera suivi d'un nouveau plan national de réduction du tabagisme présenté par Agnès Buzyn au printemps 2018. Son objectif : 500 000 fumeurs en moins par an !


Source : Le Généraliste 09/10/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire