La lettre ouverte de France Assos Santé à Agnès Buzyn

S’appuyant sur la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, France Assos Santé, composée de 77 associations, adresse une lettre ouverte à Agnès Buzyn lui rappelant l’objectif de co-construction du système de santé. Or, pour France Assos Santé, l’élaboration en cours de la Stratégie Nationale de Santé (SNS) ne correspond en rien à ce processus. Si la consultation publique est une forme de concertation parmi d’autres, elle n’est en aucune façon une méthode de co‐construction, qui demande du temps, de la concertation, de la confrontation entre les différents acteurs dont le mouvement associatif qui possède une expertise reconnue et des actions qui peuvent inspirer la SNS. France Assos Santé regrette que sur ce premier grand projet du mandat d’Agnès Buzyn, le rendez‐vous de la démocratie sanitaire soit manqué et appelle à desserrer le calendrier en donnant deux mois supplémentaires, pour s’engager dans un véritable processus de co‐construction.
« La démocratie sanitaire a besoin de temps pour donner sa pleine mesure, et c’est un temps qui vaut vraiment la peine ! » En vertu de ce concept, les droits des usagers du système de santé doivent être renforcés, connus de tous et pleinement exercés.

Source : France Asso Santé 17/10/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire