Grippe : Agnès Buzyn menace face au peu de professionnels de santé vaccinés

Le vaccin contre la grippe est arrivé dans les pharmacies vendredi dernier, et déjà, la ministre de la Santé s'inquiète du peu de professionnels de santé qui se vaccinent. Et menace.
Dès le lancement de la campagne de vaccination, non seulement la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est fait vacciner publiquement, mais a aussi mis en exergue le slogan de l’assurance maladie « Ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver » en insistant sur l’idée qu’elle défend avec force « Se vacciner, c’est aussi protéger les autres ». Et sur ce point, peut-on lire dans Libération, elle a haussé le ton, en particulier en direction des professionnels de santé. Car la réalité est là, à peine un soignant sur quatre se fait vacciner. Si les citoyens hésitent face à la vaccination, les professionnels de santé manifestent une indifférence qui suscite une position ferme de la ministre : « Le taux de vaccination chez les professionnels de santé n’est pas acceptable. J’enjoins les professionnels de santé à avoir une attitude exemplaire », « Si le taux n’augmente pas cette année, nous ne pourrons pas ne rien faire. Les soignants doivent donner l’exemple. C’est aussi un enjeu de crédibilité politique des pouvoirs publics. Et nous agirons ». Ainsi, Agnès Buzyn pourrait réfléchir à des mesures y compris contraignantes à l’égard des professionnels de santé. A suivre.

Source : Libération 09/10/2017
Commentaire
gaby lissandri
22/10/2017
il faut absolument améliorer la prévention des maladies professionnelles par la vaccination du personnel ! : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=195
Stella g
18/10/2017
Oui, les titulaires reçoivent un bon de prise en charge, et bien sûr c'est eux qui sont le plus en contact au comptoir.......
Franck J
12/10/2017
Quand on connait des cas de professionnels de santé qui ont eu leur vie détruite suite au vaccin de l'hépatite B, sur les recommandations de l'Institut pasteur, on est en droit de se poser des questions.
Olivier
11/10/2017
La Ministre a absolument raison. L'épidémie pourrait être beaucoup mieux contenu si les PS était TOUS vaccinés. C'est une évidence. On de vait être vacciné contre Hépatite B pendant nos études, et la grippe cela devrait aussi être obligatoire pour tout PS : Pharmacien y compris évidemment.
Joël P
11/10/2017
Quand les pharmaciens reçoivent un bon de vaccination antigrippale MAIS PAS LEUR PERSONNEL ........... !
joelle Fischer
11/10/2017
d'accord que les professionnels de santé se fassent vacciner pour éviter la contagion et pour donner le bon exemple les pharmaciens titulaires ont droit au vaccin gratuit et pas leur personnel????? OU EST LA LOGIQUE
gentilini pierre
11/10/2017
UNE SIMPLE QUESTION: Notre président, nos ministres, montrent-ils l'exemple en matière de vaccination hépatite B et autres?eux aussi doivent montrer l'exemple, eux aussi sont en contact avec le public non? Des mesures contraignantes en cas de non vaccination seront-elles également mises en œuvre à leur égard?
b.r
11/10/2017
On ne peut pas , en France, obliger une personne à se vacciner, ou alors on arrive à une dictature.
patin jean marc
10/10/2017
les seules qui vont se faire vacciner ( et oui le pharmacien reçoit un bon de prise en charge mais il doit le faire signer par un médecin....,) ce sont bien sur , enfin je l'espère , les pharmaciens , qui réclame à grand cri le droit de vacciner ( pour ma part je ne suis pas pour....à chacun son métier et les vaches seront bien gardées ...)
POCHARD Jean-Gabriel
10/10/2017
En fait on nous donne le DROIT de ne plus avoir le DROIT de CHOISIR....!!! Ceci dit la plupart des soignants sont régulièrement en contact avec les virus..., et notamment celui de la grippe.En ce qui me concerne, j'ai contracté la grippe les deux premières années lorsque j'ai commencé à travailler en Officine en 1986.Voila 30 ans que je fais de l'Officine, et je n'ai plus jamais attrapé la grippe bien que je ne me sois jamais fait vacciner..!! Immunité naturelle .., et peut-être un vaccin qui aurait besoin d'être plus adapté et plus réactif vis-à-vis des virus variants de la grippe.Par contre, j'ai tous les autres vaccins...!! Mais je me permettrais de préciser que le 8/07/17 j'ai écrit à Madame Agnès BUZYN pour un autre problème de santé publique, et j'en ai profité pour lui faire remarquer qu'il serait bon de vacciner les jeunes enfants (de 6 à 23 mois) contre la grippe, car une étude conduite au Japon (sur 3 décennies) a ainsi montré une diminution de la mortalité chez les personnes âgées .On limite donc les infections chez les jeunes et par la même occasion la transmission du virus en milieu familial.Mais depuis le 8/07/17 je n'ai obtenu aucune réponse du ministère....!!! Que doit-on en penser...? Je vous laisse juge...!
R.V.
10/10/2017
Elle ferait mieux de s'occuper de notre marge et de nos maigres salaires ! Pour ça on est déjà vacciné ....
olivier G
10/10/2017
Voyons : les patients pourront choisir le "levothyrox" qu'ils veulent; la nouvelle obligation de vaccination sera contrôlable mais non sanctionnable; en revanche les professionnels de sante devraient se vacciner sous coercition ? Mais où va-t-on ? Il va peut-être falloir traduire tous les récalcitrants devant les conseils ordinaux respectifs ?? Et quid du "vaccin" homéopathique ? Bref, du grand n'importe quoi !!
chantal pharmacien
10/10/2017
je me fais vacciner chaque année mais pourquoi le vaccin est-il pris en charge pour les titulaires et pas pour leurs employés? je suis d'accord pour le leur payer mais elle ne le veulent pas...
duranrton michel
10/10/2017
j'ai lu sur internet que le vaccin était dangereux !!! Je ne veux pas mourir
Laurence Girard
10/10/2017
Dans les pharmacies ( très peu aimées par les gouvernants) seuls les titulaires reçoivent un bon de vaccination. Les adjoints et collaborateurs ne reçoivent rien...il est beau l'exemple
Ajouter un commentaire

Articles similaires