Une officine sur 2 doit disparaître selon la Cour des comptes !

La Cour des comptes a rendu public son rapport hier. Elle considère qu’il faudra supprimer 10 400 officines « en surnombre » sur les 21 400 pharmacies existantes et préconise donc la fermeture de près d’une pharmacie sur deux en France.
Réaction syndicale immédiate sur l’accès aux soins de tous les Français plus que menacé. Pour la FSPF « La mise en application de ce programme de destruction massive des officines remettrait en cause le modèle de la pharmacie française, et signerait l’arrêt de mort des pharmaciens de proximité dont les Français apprécient la compétence et la disponibilité ». Cette prescription de la Cour des comptes, source de création de déserts pharmaceutiques à coup sûr, est d’autant moins compréhensible que l’Etat affiche son intention de résorber les déserts médicaux. La FSPF demande au président de la République et à la ministre de la Santé de prendre une position forte face à cette remise en cause aussi violente qu’injuste du réseau officinal. Pour le syndicat « La Cour des comptes prône la disparition du seul professionnel de santé, accessible à toute heure, acteur de premier recours, et souvent dernier interlocuteur des patients dans les territoires oubliés par les Pouvoirs publics ». « Ces recommandations sont totalement déconnectées des besoins de la population et s’appuient sur des partis pris d’« experts » peu au fait des spécificités territoriales françaises ». De son côté, l’USPO juge le rapport, à charge contre la profession, excessif et obsolète. De quoi conforter sa décision d’avoir signé l’accord conventionnel en juillet.

Source : Syndicats 20/09/2017
Commentaire
Pierre grenard
08/04/2018
Les pharmacies sont à l'étude de la cour des comtes, lon cherche à passer les médicaments aux grandes surfaces? Sans pharmacien personne de qualité sur l'usage des médicaments, après destructions commerces des centres ville l'on en remet un couché. Quand cette irresponsabilité va s’arreter ?
MEM
04/10/2017
Puissent-ils vous lire, JM Wagner,Philippe Veyrié et Gerard Hunault......Hélas....
Jeannek
23/09/2017
Quel étonnement quelle visibilité pour l avenir de notre profession je vois bien que le néolibéralisme est en marche les dépenses de la sécurité sociale augmentent de flacon structure du fait du vieillissement de la population je tiens à préciser que le versement des retraites représentent 53% des dépenses de la sécu et l assurance maladie environ 43% le reste ce sont les prestations familiales les médicaments ne représentent que 5 à 7 % du budget global de la sécu donc le gros des économies n est pas à faire sur ce domaine car cela met en péril de nombreuses. Activités industrielles qui était le fleuron de la France maintenant on importe les médicaments d autres pays à bas coût il me semble que ces conclusions hâtives sont l œuvre d une méconnaissance du secteur mais je penserai plus à une manœuvre politique pour encore réduire et continuer ba asphyxier notre économie plus d e personnes âgées et moins d accès aux soins une manière de réduire mais messieurs avec tout le respect que je vous porte soyez courageux de vos actes nous ne sommmes pas dupes faites vos réformes et comporte z vous comme des personnes responsables de la 5 elle puissance mondiale et fermez tout ce que vous voulez en indemnisant les personnes qui ont investit 15 ans au moins dans leur outil de travail si vous ne voulez pas nourrir les extrême et surtout travaillez à créer de l emploi douce de financement de la sécu avec 5% de chômeurs l e plein emploi pas de déficit !!! Nous ne sommmes pas un pays en voie de développement donc soyez dignes de vos postes et responsabilités sinon vous nourrissez les extrêmes qui n arrivent jamais par hasard mais suite à l incompétence de ceux qui ont gouverné la crise est d abord une crise financière qui a dégénéré en crise sociale et de l emploi car vos choix ont été mauvais sur la construction de l euro revoyez votre copie merci
R.V.
22/09/2017
Ben moi je suis bien content ! Enfin une bonne nouvelle . Au moins la Cour des comptes annonce la couleur et n'est donc hypocrite . Bien content parce qu'aucun de vous , mes amis , n'a osé parler des cadeaux pharaoniques que madame Buzin fait à ses amis docteurs . Faut-il vous le rappeler ? Deux euros de mieux tous les quarts soit d'après MG France ,400 euros d'augmentation de revenu par mois , donc si je compte bien 4800 euros par an . Contre de nouvelles missions ? Ben non , rien , c'est comme ça ! Et ce n'est pas fini ; bientôt 75 euros par consultation complexe !!! Pourquoi pas puisqu'il n'y plus de déficit ? Elle les prend où les milliards d'euros ? Contre-partie ? NOUVELLES MISSIONS POUR LES DOCTEURS? Oui ! Beaucoup de vacances en plus. Bref, Rien ! mais les docteurs ont bien voté ! Bon , on les a beaucoup aidés ( sauf moi puisque ça fait 20 ans que je ne vote plus ) . Tout ce qu'ils ont c'est pris sur votre dos et le mien . Alors , oui , je suis content . Parce que je vais en chi....mais vous allez cette fois en chi....autant que moi , et ça , syndicats et autres hypocrites toujours prêts à faire bosser gratuitement ( je pense à ces conneries de nouvelles missions que personne ne peut assurer sauf les très gros qui ont du personnel qui bosse à leur place ) , ça me fait sacrément plaisir et ce qui vous attend vous ne l'aurez pas volé . Salut les amis .
Maurice S
22/09/2017
olivier G voit juste sinon en quoi elles dérangent ces 10400 officines. enlève-t-elle le pain de la bouche de ces experts ? à part faire vivre des familles de salariés et participer activement à l'effort de solidarité. de toute façon les coups de butoir des politiques de santé éliminent déjà du parc pharmaceutique une pharmacie toutes les 50 heures !!
YLM
22/09/2017
C'est AUDIART qui a dit" les cons se reconnaissent à ce qu'ils osent tout" ;en modulant normalement les rapporteurs de la cour des compte sont indépendants mais en lisant leur conclusions sur l'officine , il est possible de penser que certains ne soient pas indépendants de certain groupes de pression.
PHILIPPE TURMEL
22/09/2017
QUI n'a pas entendu parler du "mur des cons" ? Il y aurait maintenant, en plus, " la cours des .... " .Pas étonnant que notre pays en crève, de ces très hypothétiques élites, dont la bêtise et le cynisme n'ont d'égal que la prétention et la vanité ! J'enrage de na pas avoir à disposition un " vaccin anti- ...". nous serions nombreux à nous proposer pour vacciner .... même gratuitement, celà va de soi ... comme dab !
maignan
22/09/2017
Résumé: Comme quoi un rapport aberrant peut reussir à passer au travers des controles. On peut le resumer d'une phrase: Comment ajouter des deserts pharmaceutiques aux deserts medicaux.. Un ancien me disait : la Secu a commencé en se presentant comme "au service de votre santé",,et maintenant, c'est "votre santé au service de la Secu". Moins de remboursements, puis moins d'hopitaux de proximité,puis moins de professionnels de santé,puis pour finir moins de vieux..
Burband jimmy
22/09/2017
Après avoir créer le désert médical, tout en tenant des discours d'appel au secours pour que les médecins s'y installent, ces poncifs , du haut de leurs sièges , grassement rémunérés par nos impôts , suggèrent de créer un désert pharmaceutique..... ce qu'ils proposent est une pharmacie tous les 6000 habitants, imaginez les communes de moins de 6000 âmes sans pharmacie. Cet info est un fake ou nos dirigeants ont perdu le sens de la réalité.
RADER Serge
21/09/2017
Il est dommage que cette Cour ne se soit pas pencher sur le cas de l'industrie pharmaceutique qui réalise par exemple un CA imputé à nos organismes sociaux qui est le double de celui de l'Italie par exemple avec le même résultat sanitaire pour la population. Mais il est vrai que ce lobby y a aussi ses protecteurs tel Mr Gilles Johanet, procureur général, ex-Pt du CEPS qui lui concédait allègrement des prix indécents sous prétexte de financement de la recherche... mondiale ? et bien d'autres choses. Il faut bien financer la vie politique....
richard aude
21/09/2017
nous les petites pharmacies finiront quand même cette loi ou pas par disparaitre
G B
21/09/2017
Personnellement ne trouvant pas repreneur et désirant partir en retraite , je suis prêt à céder mon officine à l 'état si ce dernier me verse une indemnité compensatrice décente . Mais je doute que tous ces experts , anciens ministres pour la plus part , grassement payés sur nos deniers , ne nous accordent quoique ce soit . La cour des comptes est le reflet de l'incapacité notoire et du cynisme affiché des responsables politiques qui nous dirigent depuis des années . Au moins , les choses sont claires , une pharmacie sur deux doit disparaître . Il faudra s'y faire , à moins que la révolte ne gronde , mais là ...nous sommes dans le domaine du reve !
Pesandrio christian
21/09/2017
Coucou me revoila : " Mr UBU" est de retour...................... je le trouve de moins en moins marrant !
WAGNER JEAN MARC
21/09/2017
NOUS SOMMES DIRIGES PAR DES INCAPABLES A CENT LIEU DES REALITES QUOTIDIENNES.. ENCORE DES PROJETS PRIS AU FOND BIEN CONFORTABLE DE LEUR BUREAU PARISIEN PAR DES ENARQUES DECONNECTES DE TOUTE REALITE ET PAS DU TOUT AU FAIT DES SPECIFICITES TERRITORIALES FRANCAISES
maignan
21/09/2017
après les déserts medicaux, on aura les déserts pharmaceutiques : Dès qu'il y a plus de 600 m a faire a pied, la fréquentatiion d'une officine par les plus de 60 ans diminue de 2.5 fois (Moniteur de 2010).Donc il faudra plus souvent utiliser la voiture .Problème, seul un ménage fiscal sur 2 a une voiture. Et parmi ceux qui en ont une, les plus agés ne conduisent plus.Et ce sont les plus polymediqués,d'après une autre dépêche de ce jour. Le Pouvoir et la Cour des Comptes ne veulent plus voir vivre les vieux qui coûtent cher ! ! ! Petits vieux des campagnes et des vallées de montagne,AU CIMETIERE ET VITE ! On va vers un scandale 10x celui du sang contaminé.
olivier G
21/09/2017
L'intention finale paraît limpide : diminuer drastiquement le réseau officinal pour augmenter le CA des "survivants". De fait, les rendre "inachetables" par des indépendants mais bien plus attractives qu'elles ne le sont aujourd'hui pour des investisseurs. Puis ouvrir le capital !!! C'est une vision économique à moyen terme qui nous est étrangère en officine puisque nos marges actuelles nous imposent une vision à très court terme...
Veyrié Philippe
21/09/2017
Commençons par supprimer la moitié des membres de la Cour des comptes qui font un travail qui doit coûter une fortune et qui ne sert jamais à rien!!!Tout ce tas de soi disant experts qui n'ont jamais travaillé de leur vie.
hunault gerard
21/09/2017
Michel Audiart a dit (il me semble que c'est lui ou Coluche)."le problème avec les cons c'est qu'ils osent tout"
HUNAULT GERARD
21/09/2017
MR MIGOT DEVRAIT RELIRE MOLIERE :" LA PARFAITE RAISON FUIT TOUTES EXTREMITES ET VEUT QUE L'ON SOIT SAGE AVEC SOBRIETE" le misanthrope acte 1-1 .Tout ce qui est excessif se discrédite de lui même...ça c'est de moi.
laurent T
21/09/2017
Ils ne proposent pas de revoir leur propre système de retraite carrément honteux!!!
LEEUWS CATHERINE
21/09/2017
Au moment ou l'on veut nous confier plus de responsabilités,entretiens,suivis,relation hopital-patient etc....cette volonté de la cour des comptes peut surprendre
Ajouter un commentaire