PACES : une rentrée qui coûte cher

L'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) vient de publier son premier indicateur du coût de la rentrée basé sur l'indicateur élaboré par la Fédération des associations générales étudiantes (Fage) et enrichi des postes de dépenses spécifiques aux étudiants en santé. Le résultat est là : la rentrée coûte en moyenne 5 749,84€ pour un étudiant entrant en Première Année Commune des Etudes de Santé, frais de rentrée proprement dits et frais de la vie courante additionnés. Ces nombres appellent à deux analyses. Ils interrogent sur  le matériel pédagogique (matériel usuel, adhésion et services des Tutorats, organismes privés de préparation aux examens) qui compte pour 60% du budget total, et l’accès aux études. L’ANEMF souligne que l'inscription à une prépa privée qui représente en moyenne 25 fois le montant des frais d’inscription à l’université à Paris pour les non-boursiers, et 18 fois dans les autres régions, peut bien sûr faire exploser de budget. Ces nombres interrogent d’autre part sur la santé des étudiants et l’accès aux soins afin de faire face aux risques psychosociaux bien réels parmi cette population (23,7% des étudiants hospitaliers ont déjà eu des idées suicidaires). 
Pour l’ANEMF, la première édition de cet indicateur constitue un état des lieux de la situation des étudiants et permettra de réaliser un suivi de l’évolution des frais spécifiques à la filière médicale dans les années à venir.

Source : Dossier de presse ANEMF 29/08/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire