LEVOTHYROX : la vague monte

L’affaire du Levothyrox déjà qualifiée de nouveau scandale sanitaire prend de l’ampleur.
Mobilisation des associations de patients, pétition en cours, témoignage ce matin même sur France Inter de l’actrice Annie Duperey en colère et déjà une nouvelle action à l’initiative de l’Association française des malades de la thyroïde (AFMT) et des pétitionnaires qui appellent à un rassemblement devant l’Assemblée nationale vendredi à 11H.
Participeront au rassemblement : Marie-Odile Bertella-Geffroy (ex magistrate, responsable du Pôle santé du TGI de Paris, avocate spécialisée dans les questions sanitaires), André Cicolella (chimiste, toxicologue et chercheur français en santé environnementale, spécialiste de l'évaluation des risques sanitaires), Philippe Even (ancien doyen de la faculté de médecine de Paris et président de l'Institut Necker), Nell Gaudry (porte-parole de l'AFMT), Chantal Lhoir (présidente-fondatrice de l'association française des malades de la thyroïde - AFMT), Michèle Rivasi (députée européenne écologiste, biologiste agrégée), et Sylvie la responsable de la pétition en ligne.
Le renforcement de la pharmacovigilance et le retour à l’ancienne formule, à l'instar de ce qui s’est fait aux Pays Bas, sont exigés. Le rachat des stocks d'ancienne formule en Allemagne est évoqué pour parer à l'urgence et soulager « les milliers de personnes qui se plaignent d'effets secondaires indésirables insupportables (lourde fatigue, crampes, paralysie, vertiges, maux de têtes, déprime...) ».

Source : AFMT 05/09/2017
Commentaire
Yvette
15/11/2017
Ral bol de problèmes de santé du a ces changements de formule
SAUBOLE JOSETTE
26/10/2017
Tout le monde n'a pas pris le nouveau lévothyrox des le début Personnellement c'est mon cas! n'étant pas en France pour plusieurs mois et en Mer je suis donc parti avec stock levothyrox ancien jusqu'à fin juillet donc je n'ai pris le nouveau qu'en août ( sans être au courant de rien) et début septembre fatigue anormale mais surtout Fort maux de tête!++++ pas une simple migraine! et ensuite nausées puis troubles de la vue là! j'ai consulté mon généraliste! qui m'a fait faire des analyses complètes.... puis scanner cerveau pensant AVC etc... puis, sinus etc... sans parler lévothyrox...... comme tous les résultats étaient dans la norme et tous OK rassurant pour moi de ce côté là mais les douleurs ne passant pas malgré anti douleurs il a bien fallu se rendre a l'évidence! Il ne restait plus "peut-être que le fameux Lévothyrox" et comme je n'ai jamais eu de soucis depuis mon opération thyrol pourtant "totale" j'étais d'autant plus surprise ! car ma TSH est toujours dans la norme bien que légèrement + haute que la dernière fois et je ne déprime pas ce n'est pas mon genre je suis en colère quand je lis les propos du genre qu'on s'est laissé influencer par les médias. etc.. et qui laisse entendre ..aussi que nous sommes des malades "fragiles".. émotionnellement. et mouton de panurge... Mes violents maux de tête étaient réels! je pensais plus a une rupture.. dans le cerveau.... qu'au lévo même si j'ai la chance d'avoir une bonne santé perso je ne prends aucun autre médicaments donc pas d'interférences et j'ai été opérée sans maladie thyroïdienne mais uniquement pour nodules suspects sans aucun soucis jusque là!!! avec lévo
LUDWIG ANITA
18/10/2017
J'ai du mal à marcher, je suis très souvent fatiguée. J'mal à la tête J'ai des crampes Je ne peux pas posé mes pieds par terre.Ça devient agaçant
JPM
05/10/2017
Moi aussi je suis d’accord avec ceux qui pensent à l’effet placebo de masse est en bonne partie consécutif aux parutions d’articles alarmistes dépourvus d’analyse scientifique et de mise en perspective. Merci donc à BFM et aux chaînes qui doivent alimenter les gogos 24 heures par jour …. Moi aussi je compatis pour ceux qui « crachent le sang » comme le rapporte notre CONSOEUR EMMANUELLE… Moi aussi je serais peut-être d’accord avec DIDIER ICHEM qui dénonce la passivité coupable des confrères de l’industrie qui craindraient de perdre leur poste… Moi aussi je suis d’accord avec AR qui précisent que le produit vaut quelques euros et qu’il ne s’agit évidemment pas d’une histoire d’argent, au grand dam des partisans de la théorie du complot… Moi aussi je suis partisan de tout et de son contraire !…………………………………. ET SI L’ON AVAIT TOUT SIMPLEMENT REFAIT LES DOSAGES TSH, T3 et T4 PUISQUE MANIFESTEMENT LA BIODISPONIBILITE A VARIE ????
Emmanuelle pharmacien
04/10/2017
Suis outrée des propos de mes confrères ils ne sont pas malade de la thyroide et n ont pas subi comme moi et tous les autres les effets ahurissants de la nouvelle formule du levothyrox je pense que vous avez occulté l annee 2010 ou merck avait mis en place son generique non dispense par les medecins et les pharmaciens arrêtez de prendre les malades pour des cinglés alors qu ils ne peuvent plus marcher et crachent du sang ........no comment....
MHM
26/09/2017
C'est vrai pas une seule plainte avant que les médias n' en parlent Mieux, nous avons des patients qui avaient encore l'ancienne formule et qui avaient les symptomes. Incroyable Ils en ont même encore 1 ou 2 boites chez eux et ils veulent que je leur réserve des boites des nouveaux anciens stocks. Je rêve... Je ne sais pas s'ils réalisent que de passer d'une formule à une autre et encore à une autre est une catastrophe. ils feraient mieux de poursuivre le traitement , de faire un dosage et de réévaluer leur dosage comme à l'instauration du traitement il y a 10, 15, ou 20 ans . Mais ils ne s'en souviennent plus. c'est dommage parce que nous , on s'en souvient de leurs premiers mois de traitement et il y avait marqué excipient à effet notoire : lactose comme sur les affreux génériques
charet daniel
18/09/2017
Dans la commission se trouve le très polémique professeur Even . Celui ci il y a quelques année avait été mandaté par le gouvernement Fillon d'un rapport sur les médicaments inutiles( payé par les deniers public); Ce rapport jamais présenté au public a accouché d'un livre à succès polémique promotionné par les médias qui a rapporté à ce monsieur une belle somme d'argent
ar pharmacien
12/09/2017
comment expliquer vous que d'avril à aout : aucun de nos patients n avait observé de changement avec la nouvelle formule: je posais systématiquement la question à chaque délivrance. Depuis la vague médiatique, de nombreux patients se découvrent les symptômes cités dans la presse, veulent arrêter leur traitement , nous rendre les boite...... On pourra une fois de plus observer l'influence délétére des médias et de certains médecins en manque de notoriété. Parce ce que tout le monde sait que les pharmaciens sont uniquement des empoisonneurs et cette fois-ci à 1 euros la boite et le prix n'ayant pas changé: ce n'est même pas une histoire d'argent!!
Dupuy nicole
08/09/2017
On voit bien que vous n 'etes pas concerne!!!!!!!!!!!!!!!!
Nitol Hermann pharmacien
07/09/2017
On ferait mieux de s 'occuper des poules au fipronil... Si on n 'avait pas prévenu les patients , personne ne se serait rendu compte de rien . Là, la presse a ameuté tous les hystériques pharmacophobes, type professeur Even à force de ne rien comprendre au problème . Hier j 'ai parlé avec une dame qui a arrêté son levothyrox depuis plusieurs jours et tout va bien mieux...Ben oui des salauds de pharmaciens industriels ont voulu l'intoxiquer, tout ça pour gagner plus... Et bien moi; mesdames messieurs, je suis solidaire des ces affreuses personnes et pour 1 euros j 'ai voulu aussi lui nuire gravement .... Hallucinant non ??
Marie Berthet
07/09/2017
Il serait intéressant d'avoir des informations des laboratoires sur les matières premières utilisées pour le principe actif et les excipients du Levothyrox, en particulier la provenance, les moyens d'obtention, les éventuelles teneurs en résidus etc. Malheureusement pour des raisons de protections industrielles les patients et les professionnels médicaux n'ont pas accès à ce type de données ! En attendant les patients qui dans la quasi majorité des cas doivent prendre ce traitement à vie, ne savent toujours pas pourquoi ils ont autant d'effets indésirables et se sentent complètement pris au piège par le laboratoire pharmaceutique.
Gentilini pierre
07/09/2017
Comment se fait-il que dans d'autres pays la nouvelle reformulation du Lévothyrox ne soit pas validée?? Les responsables des validations d'AMM seraient-ils mieux informés quand aux effets secondaires de cette nouveauté?
vigreux bruno pharmacien
07/09/2017
completement absurde, le retour à l'ancienne formule provoquera autant de désequilibre puisque ce sont les passage de l'un à l'autre qui perturbent !!!
Philippe VACHERAND
07/09/2017
leve un lièvre...non lève othyrox nouvel animal pour un marronnier journalistique.
defrance annie
06/09/2017
en attendant nous souffrons, mes symptomes, vertiges, nausées, maux de têtes, mal de jambes avec crampe, fatigue énorme, grosse déprime, mais c'est normal, allons nous avoir un nouveau scandale comme le médiator, attendons nous un mort pour réagir, c'est tout simplement scandaleux de ruiner la vie des gens, tout ça pour une nouvelle formule qui rapporte quoi de l'argent au producteur lamentable
defaut marie christine
06/09/2017
les instances médicales / labo nous ont informés par courrier de l'amélioration de la formule afin de garantir une meilleure tolérance et efficacité du "lévothyrox" et c'est tout le contraire qui se passe C'EST TRES GRAVE ET CELA NUIT A LA SANTE DE L'HUMAIN TRIBUTAIRE POUR SA SURVIE D'UN TAUX EQUILIBRE DE CETTE HORMONE THYROIDIENNE
Denier Ichem
06/09/2017
Il s'agit maintenant d'envisager l'étude de : - l'absurdité du duo bénéfice/risque dans sa présentation actuelle - l'incompétence morale des pharmaciens responsables d'industrie ne voyant, n'entendant et ne disant jamais rien au risque de perdre leur place - la dangerosité scientifique et les falsifications possiblement utilisées par l'ANSM pour tromper les idiots c'est à dire le peuple
dr didier Panizza
06/09/2017
la colère monte.... d'autant que ce scandale en cache d'autres qu'il faudra bien un jour dénoncer : le fait que Merck ait l'exclusitivité des traitements thyroïdiens en France avec lévothyrox et euthyral (pas de concurrent comme dans tous les autres pays) - et le fait qu'on ait interdit l'usage de la thyroïde naturelle en 2006 par décision de police sanitaire pour des raisons qui mériteraient d'être examinées de près, alors que la thyroïde naturelle continue d'être largement utilisée dans presque tous les pays du monde et qu'elle n'expose pas aux problèmes rencontrés aujourd'hui. On peut se demander à qui cela profite !
placebo
06/09/2017
demandons aussi à la pluie de ne plus venir nous arroser ...
YLM
06/09/2017
LES Précisions de l'ANSM (j'ai juste rajouté pharmacien en étant un) 2. Mon médecin ET mon pharmacien m’a dit que la formule de Levothyrox® avait changé, quels sont les changements ? Les changements effectués sont les suivants : - Suppression du lactose, un excipient à effet notoire, qui a été remplacé par le mannitol. Le mannitol contrairement au lactose est dépourvu d’effet notoire à la dose où il est présent dans les comprimés et ce quel que soit le dosage du médicament. - Ajout de l’acide citrique anhydre, excipient très répandu dans la composition des médicaments et dans le domaine alimentaire. Il est utilisé en tant que conservateur pour limiter la dégradation de la lévothyroxine au cours du temps. Ces modifications ont pour objectif de garantir une teneur en substance active (la lévothyroxine) plus constante d’un lot à l’autre, ou au sein d’un même lot, et ce pendant toute la durée de conservation du produit. Ce changement de formule du Levothyrox a été réalisé par le laboratoire Merck, à la demande de l’ANSM, car il pouvait exister des différences de teneur en lévothyroxine non seulement d’un lot à l’autre de Levothyrox mais aussi au cours du temps pour un même lot. Ces fluctuations en teneur active étaient à l’origine de perturbations de l’équilibre thyroïdien chez les patients. La substance active reste identique. Par ailleurs, le format, les couleurs des boites et des blisters ont changé afin de les harmoniser à l’échelle mondiale : pensez à bien vérifier le dosage indiqué sur la boite et celui de votre ordonnance.
ylm
06/09/2017
Devant le déferlement médiatique du lévothyrox, il est étonnant que la Ministre et/ ou les responsables de l'AFSAP n'interviennent pas dans les médias pour expliquer clairement les modifications apportées à la spécialité...
Ajouter un commentaire