Giphar : identifier les premiers symptômes de la DMLA en officine

La troisième campagne de dépistage à l’officine de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) a confirmé l’intérêt des pharmaciens Giphar pour l’accompagnement des patients chroniques. Avec 2 700 dépistages (470 en 2015 et 1910 en 2016), réalisés de mai à juillet, dans les 760 officines participantes (68 en 2015 et 224 en 2016), le réseau de pharmaciens indépendants a « su mobiliser ses troupes sur un enjeu de santé publique », explique la présidente Laëtitia Hible. Avec près de 60% du réseau de 1 350 officines investis dans cette campagne, Giphar a contribué à faire évoluer la perception de cette maladie chronique évolutive. Comment ? « En mettant à disposition de ses pharmaciens adhérents un questionnaire type en sept points - sur l’âge, le sexe, l’éventuel suivi régulier par un ophtalmologue, le fait de fumer ou non, les antécédents familiaux, le besoin de lumière de plus en plus puissante, le niveau de vision des contrastes - et en aidant les patients à effectuer un test de surveillance à l’aide de la grille d’Amsler qui permet de mettre en évidence des symptômes potentiellement évocateurs de la DMLA », précise le responsable du projet au sein de Giphar. Ce questionnaire a été géré grâce à un outil web : « J’accompagne mes patients », installé dans toutes les pharmacies du réseau. Avec l’aide de Novartis, le groupement de pharmaciens a également proposé « L’histoire de Michel », un leaflet remis aux patients. Ces derniers étaient ainsi sensibilisés aux facteurs de risque de la DMLA (âge, hérédité, exposition à la lumière, couleur des yeux, hypertension artérielle, obésité) et en particulier au tabac qui peut multiplier par 2,5 fois le risque de DMLA. Ils étaient également incités à réaliser le test d’Amsler et en cas de résultat positif les pharmaciens du réseau aidaient à la prise de rendez-vous chez un médecin ophtalmologue exerçant dans le périmètre de l’officine grâce à des courriers types mis à leur disposition par le groupement.

Source : Communiqué de presse Giphar 13/09/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire