Praxbind®, agent de réversion de Pradaxa® en situation d’urgence

Les données complètes de 503 patients montrent que Praxbind® (idarucizumab) entraîne une réversion immédiate, complète et durable de l’effet anticoagulant de Pradaxa® (dabigatran etexilate) en situation d’urgence. Les résultats finaux de l’étude RE-VERSE AD™ ont été présentés en dernière minute au Congrès 2017 de l’ISTH1 (Société Internationale sur la Thrombose et l’Hémostase) à Berlin et publiés simultanément dans le New England Journal of Medicine. Praxbind® est autorisé en tant qu’agent de réversion spécifique de Pradaxa® dans 61 pays et disponible dans plus de 8 200 sites.
Ces effets de Praxbind® ont été observés à la fois chez les patients nécessitant une intervention chirurgicale ou une procédure en urgence, et chez les patients présentant des hémorragies incontrôlées ou menaçant le pronostic vital. La réversion de l’effet anticoagulant de Pradaxa® a permis aux médecins de démarrer rapidement les interventions urgentes.
Le critère d’évaluation principal de l’étude RE-VERSE AD™ était la réversion de l’effet anticoagulant de Pradaxa® atteinte en quatre heures. Cet événement a été observé chez 100% des patients. La réversion a été mise en évidence immédiatement après l’administration de Praxbind® et elle s’est maintenue pendant 24 heures chez la plupart des patients. La réversion était indépendante de l’âge, du sexe, de la fonction rénale et de la concentration de dabigatran à l’inclusion. Une dose unique de 5 g de Praxbind® a été suffisante chez 98 % des patients.
Praxbind® est le premier et le seul agent de réversion spécifique à un anticoagulant oral direct autorisé et actuellement disponible. Boehringer Ingelheim continue à étudier Praxbind® dans le cadre du programme RE-VECTO™, qui évalue les contextes d’utilisation dans la pratique clinique. Le programme RE-VECTO™ devrait être terminé fin 2018.
 
Source : Communiqué de presse Boehringer Ingelheim 07/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire