Pourquoi l’USPO signe l’avenant conventionnel aujourd’hui

L’USPO et son conseil d’administration ont décidé de signer l’avenant conventionnel muri pendant plus de cinq mois entre syndicats et Assurance maladie.
Pour l’USPO, cet avenant répond à ses propres orientations mais également aux attentes de la profession en termes de rémunération et d’évolution du métier. Il valorise l’acte pharmaceutique et désensibilise la marge des pharmacies du prix du médicament pour la transférer vers des honoraires de dispensation lié à l’ordonnance, à l’âge et aux médicaments spécifiques, indépendants des baisses de prix et de volumes de médicaments.
Cette évolution soutenue par une enveloppe globale de 280 millions d’euros se mettra en place sur trois ans avec une sécurisation par trois garanties : - une garantie individuelle : tout pharmacien qui subira une perte liée uniquement à la modification de marge d’au moins 350€ sera indemnisé à l’euro près jusqu’en 2021, - une garantie collective qui soutiendra l’économie globale de l’officine jusqu’en 2021 en empêchant toute perte de marge supérieure à celle de l’année 2016 – 1%, - si les sommes allouées aux entretiens pharmaceutiques Asthme et AOC et aux bilans de médication ne sont pas utilisées, elles seront affectés au réseau.
Ce nouvel avenant prévoit une évolution du métier de pharmacien : - un raccourcissement de la durée de l’entretien pharmaceutique et une augmentation de sa rémunération de 40€ à 50€, - la mise en œuvre de bilan de médication pour les patients âgés de 65 ans et plus en ALD et pour les patients de 75 ans polymédiqués à 60€ pour l’entretien initial, 30€ pour un entretien les années suivantes en cas de nouveaux traitements et 20€ pour les années suivantes sans nouveau traitement. Par ailleurs, l’avenant conventionnel intègre la préparation des doses à administrer (PDA), la dispensation à domicile, la chimiothérapie orale, la télémédecine, la prévention et le dépistage, le sevrage tabagique afin de proposer aux pharmaciens des facteurs de croissance supplémentaires dans les cinq prochaines années. Les gardes pharmaceutiques sont également revalorisées et une augmentation des indemnités viendra compenser le coût du tiers-payant.
Pour vous en dire plus, l’USPO a posté une vidéo explicative sur la page d’accueil de son site : www.uspo.fr

Source : Communiqué USPO 18/07/2017​
Commentaire
Potard XCD
08/08/2017
Il serait intéressant de savoir quels ont été les votes du conseil d'administration, avec le nom des présents, des absents et parmi les absents de ceux qui avaient donnés pouvoir (Et à qui???) afin de savoir si cette décision est collégiale et démocratique ou le simple coup d'éclat d'un président, vexé de ne pas avoir signé la précédente convention qui serait prêt à tout pour se faire passer pour NELSON alors qu'il n'est que le Capitaine COSTA CONCORDIA.
Dumas Albin
21/07/2017
Il faut saluer la conversion si convaincue et convaincante du Pt de l'uspo à l'honoraire. L'eut il fait quelques années plus tôt notre glissade eut été moindre. La profession saura elle saisir les opportunités des nouvelles missions, sur lesquelles reposent un pourcentage non négligeable du peu qui nous est accordé. Espérons le.
BA MOUNIA
21/07/2017
LA LANGUE FRANCAISE EST RICHE EN VOCABULAIRE PROFITONS EN LARBIN BENI OUI OUI MONSIEUR ET DAME LES BONS OFFICES LES C DE SERVICE LES BOYS LA SUITE.......................... IL FAUDRAIT INTRODUIRE DES DANS LES ETUDES DE PHARMACIE UNE UNITE DE DROIT DES AFFAIRES UNE UNITE DE FINANCES PRIVES ON AURAIT SANS DOUTE LE SENS DES PRINCIPES DE DASE DU FONCTIONNEMENT D UNE PHARMACIE AU SEIN DU MONDE DES AFFAIRES
B.G
21/07/2017
Une belle usine à gaz , en perspective , avec la garantie que nous allons tous y laisser des plumes !
maignan
20/07/2017
Tout d'abord,pretendre que l'honoraire repond aux attentes de la Profession est faux. "Beaucoup d'entre nous sont contre" disait Gaertner, et c'est pourquoi il s'est bien gardé d'organiser une consultation generale pour cette "evolution historique" (toujours Gaertner ). Ensuite, une façon tres differente d'aborder ce qu'il y avait a mettre sur la table des negociations etait et est toujours parfaitement possible.Mais les 2 syndicats ont choisi la defaite pour notre metier, et la desunion ,pendant qu'on se moquait de nous en concedant quelques dix milliemmes du budget pour financer des choses qui se revelent tres decevantes et limitées. et c'est pour 5 ans ! ! !
canard déchainé
20/07/2017
on va vers la cata = apres les degats que font la fedé ! le nouveau destroyer USPO arrive ! regarder la vidéo et la propositions des marges à venir ! pfff
jlf
20/07/2017
Notre profession est viscéralement docile , servile et corvéable à merci.Accepter tout sans broncher, et être les éternels larbins de la sécu et des patients,, devrait même devenir une marque déposée... Monsieur Bonnefond semble avoir bien changé et être rentré dans ce moule alors qu'il était si critique,... avant.. Très déçu..
Jean-Yves Mathevet
20/07/2017
Non pas du tout ! L'UPSO signe parce que son mégalo de président est vexé que la FSPF ait signée seule la précédente convention !
bernard MONTREUIL
20/07/2017
Mensonges (partiels) et propagande (totale) ! titre d'un film? Et non, réalité. Ainsi donc, le CA de l' USPO aurait un avis d'expert de meilleure qualité que les service permanents de la FSPF ( juriste, économiste, ...) et de l'équipe du bureau rompue aux négociations? Ces derniers ont travaillé pour arriver à un résultat, ils ne l'ont pas , ils quittent la table. C'est une position courageuse et honorable. ( Comme celle du chef d'état major des armées M. de Villiers) . Gilles Bonnefond n'a eu de cesse de critiquer en permanence et a feu nourri toutes les options signées lors de la précédente convention et, tout d'un coup, il les trouve bonnes alors qu'elles nous emmènent , cette fois ci, dans le mur? Certes des évolutions sont proposées, mais sans le budget qui va avec, ni les garanties. Alors, que valent-elles? Et une minorité impose ses vues à la majorité. Sans doute l' Uspo indemnisera-t-il les confrères de leurs déconvenues le jour venu?
NT
20/07/2017
il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir OK les gars vous êtes désormais responsable de la catastrophe à venir... On s en souviendra...
Ajouter un commentaire