Pharma Express, SOS Médecins et l’ordonnance numérique

​Pharma Express veut pouvoir livrer des médicaments 24h/24 grâce à l’ordonnance numérique d’où le partenariat conclu le 19 juillet avec SOS Médecins. Si l’accord ne concerne que Paris en un premier temps, il a pour vocation de s’étendre progressivement au niveau national. Qu’en est-il en pratique ? Si un patient appelle SOS Médecins, le praticien pourra envoyer une ordonnance numérique à la pharmacie choisie par le patient. La prescription sera ensuite livrée en moins d’une heure, jour et nuit par un des 35 livreurs Gogorunrun partiellement dédiés à Pharma Express. Afin de sécuriser les échanges, les praticiens utiliseront Ordo Express, une application qui chiffre mécaniquement les communications entre médecins et pharmaciens. Les patients ne pourront valider la livraison qu’après avoir reçu des instructions de la part du pharmacien, soit en passant par un call center en cours de développement, soit directement par l’application de Pharma Express. S’il n’y a pas d’appel entre patient et pharmacien, la livraison est bloquée. Autorisée depuis août 2004 en France, l’ordonnance numérique permet de se passer de papier pour obtenir des médicaments, tout en conservant une preuve matérielle sous la forme d’un code barre, qui sera scanné par le pharmacien. L’ordonnance numérique ou électronique n’est utilisable qu’une fois.
Seules cinq pharmacies sont partenaires de Pharma Express aujourd’hui mais la pharmacie porte de Clichy permet déjà de livrer tout Paris en une heure et d’ici septembre, 30 nouvelles pharmacies rejoindront le réseau après avoir été approuvées par l’Agence régionale de santé (ARS). Pharma Express s’est fixé comme objectif de lever 1 million d’euros et un potentiel partenariat avec Accor Hotel serait également dans les tuyaux.

Source : Les Echos 22/07/2017 
Commentaire
jmdel
28/07/2017
tout a fait d'accord avec le commentaire de notre confrère Michel. Que font nos syndicats ? Que fait l'ordre ? Nous sommes en train de combler les désirs de la grande distribution! Mr Leclercq doit se frotter les mains...
mauvoisin michel
25/07/2017
Je doute que ce soit possible. J'espere que l'ordre va porter plainte contre ces pharmacies pour : sollicitation de clientele choix du patient de ses prestataires comperage entre pharmaciens et medecins Ca en fait des choses....
Ajouter un commentaire