Mise à disposition de l’avenant signé par l’USPO le 20 juillet

L’avenant n°11 à la convention pharmaceutique signé le 20 juillet entre l’UNCAM et l’USPO vient d’être adressé aux adhérents du syndicat accompagné de la circulaire 2017-77 correspondante du 25 juillet. Ces éléments sont également consultables par tous dès à présent sur le site Internet de l’USPO. La circulaire résume les principales avancées de la convention qui pour Gilles Bonnefond, Président de l’USPO « représente une vraie réforme de structure du mode de rémunération des pharmaciens ». Autre avancée majeure, celle du rôle joué par le pharmacien auprès des personnes fragiles avec l’instauration du bilan de médication effectué lors du passage en pharmacie. Présentée en commission paritaire nationale des médecins par Nicolas Revel, Directeur général de l’Union nationale des Caisses d’Assurance, cette nouvelle mission du pharmacien a été très favorablement accueillie, marquant le pas vers une véritable intégration du pharmacien à l’équipe de soins. Il ne s’agit là que d’un début car d’autres missions novatrices sont déjà au programme des négociations pour fin 2017 comme la dispensation du kit pour le dépistage du cancer colorectal, l’aide au sevrage tabagique par les officines, l’accompagnement des patients chroniques notamment ceux sous chimiothérapie orale, la dispensation adaptée aux besoins thérapeutiques des patients, le lancement de travaux sur la télémédecine et l’intégration de la dispensation à domicile et de la PDA. Côté finances, l’investissement sur 3 ans de 280 millions d’euros par l’Assurance maladie est au cœur de l’avenant. 215 millions d’euros financeront le nouveau mode de rémunération des pharmaciens (3 nouveaux honoraires seront introduits à partir de 2019 et progressivement revalorisés), les 65 millions d’euros restants étant affectés aux nouvelles missions du pharmacien, aux indemnités de gestion du tiers payant ainsi qu’aux gardes et astreintes. Les clauses de sauvegarde qui s’appliquent tant au niveau individuel que collectif et les évolutions programmées de la MLD et des honoraires entre 2018 et 2020 fixent un plan de marche aux paramètres précis et de nature à maintenir les équilibres.

Sources : Conférence de presse USPO 25/07/2017
Commentaire
pommier sophie
26/07/2017
Oh oui, nous sommes bien intégrés, comme larbins corvéables à souhait, mais notre rémunération, elle ne suit pas vraiment. Avec USPO travailler plus pour gagner moins : bravo la grosse tête
Ajouter un commentaire

Articles similaires