Les 10 mesures de la nouvelle présidente du CNOP

Comme annoncé hier, Carine Wolf-Thal, 51 ans, a été élue Présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens au cours d’élections partielles organisées pour remplacer Isabelle Adenot, nommée membre du collège de la Haute Autorité de santé (HAS), jusqu’aux prochaines élections de l’ordre qui se tiendront en 2018. L'élection de Carine Wolf-Thal au sein du bureau du conseil national, en tant que représentante de la section A, lui a permis de présenter sa candidature à la présidence du CNOP.
Carine Wolf-Thal a déclaré : « Je remercie les membres du Conseil national de m’accorder leur confiance qui m’honore et m’oblige. Je suis heureuse de constater que le projet que je propose répond aux attentes de mes confrères ». 
Le projet de Carine Wolf-Thal se fonde sur deux lignes directrices : « Un Ordre portant une vision de l’évolution de l’exercice en phase avec son temps, et un Ordre exemplaire dans l’accomplissement de ses missions, au fonctionnement optimisé. » 
Le parcours professionnel de Carine Wolf-Thal lui a permis d’acquérir une expérience diversifiée de la pharmacie : d’abord, dans le cadre de ses études, au sein d’un laboratoire de recherche en biologie à Londres, suivi de 10 ans dans l’industrie à un poste de responsable européen de développement clinique pour un laboratoire international, avant de devenir titulaire en 2007 d’une officine à Rouen. Cette dernière activité représente l’aboutissement de sa volonté professionnelle et personnelle de mettre ses compétences et son énergie au service et au contact direct du patient. Côté ordinal, Carine Wolf-Thal a d’abord présidé le Conseil régional de Haute Normandie de 2012 à 2015, puis a été élue membre du Conseil national (de 2015 à 2017) travaillant sur de nombreux dossiers relatifs à l’ensemble des métiers de la pharmacie à l’échelle nationale et européenne en tant qu’élue référente de l’exercice professionnel. 
Les 2 axes du programme de la nouvelle présidente portent un projet collectif au service des pharmaciens : « 300 jours et 10 mesures pour notre avenir ». 
Les 10 mesures concrètes que Carine Wolf-Thal s’apprête donc à mettre en œuvre dans les 300 jours à venir : 
 
 

 Source : CNOP 03/07/2017

Commentaire
RADER Serge
06/07/2017
Mais mon cher Jean (content de vous retrouver !), qui s'en soucie ? Surement pas la Big Pharma (ou les compagnies d'assurances à la manoeuvre) qui ne cherche qu'à en tirer profit en ayant sous sa coupe les politiques et tout le système sanitaire national, ordres et sociétés savantes comprises, même les médecins n'ont plus la liberté de prescrire, notre démocratie malade étant devenue une République bananière totalitaire.... Mes meilleurs sentiments.
Jeàn parrot
04/07/2017
Ou sont passés les patients?l'ordre c'est bien mais il doit être au service des patients et de la santé publique
Ajouter un commentaire