La trousse à pharmacie des vacances…

S’il n'existe pas de trousse de secours type, certains produits sont indispensables.
Pour ceux qui partent au bord de la mer ou en montagne, une bonne crème solaire, des lunettes de soleil de qualité ou encore un répulsif anti-moustique feront à coup sûr partie de la « trousse à pharmacie spécial voyage » tout comme un antiseptique (de préférence en spray ou lingettes), des compresses stériles, du sparadrap ou des pansements pour les brûlures et plaies suintantes. Une bande de contention et une épingle à nourrice peuvent s'avérer utiles pour maintenir un pansement, de même qu'une paire de ciseaux et une pince à épiler pour enlever échardes ou tiques. Les antalgiques et antipyrétiques seront eux aussi du voyage en privilégiant le paracétamol qui se conserve mieux à la chaleur que l’aspirine. Les allergiques ne doivent pas non plus oublier leurs antihistaminiques. Si votre patientèle se rend dans un pays tropical anti-diarrhéique, traitement laxatif, antispasmodique et anti-nauséeux contre le mal des transports sont à conseiller. Des sachets de réhydratation orale pourront s’avérer nécessaires tout comme un traitement antipaludique. Avant le départ, il est bon d’instruire les patients sur les dci, leur préciser les horaires de prise et quantités de médicaments à emporter en vérifiant les dates de péremption. Se munir les notices n’est jamais vain. Une attestation est parfois nécessaire pour les seringues et aiguilles. Enfin, rappelez à vos patients que si un médicament est oublié, il faut se montrer prudent en cas d'achat dans un pays exotique ! 

L’Agence du médicament vient aussi de publier un point d’information à consulter sans modération.


Source : Celtinews 13/07/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire