Caracal, Grande pharmacie des halles (Lille) : un partenariat unique

La proposition d’une solution intégrée avec des objets connectés est née d'une rencontre entre Jean Latière (CEO Caracal) et Julien Hautin (Pharmacien, Grande Pharmacie des Halles, Lille) lors des rencontres du pharmacien connecté organisées par les étudiants en pharmacie de Lille. L'idée de proposer des objets connectés en pharmacie n'est pas nouvelle, mais Julien Hautin voulait y apporter une valeur ajoutée par rapport aux autres canaux de distribution.
Le patient désirant surveiller sa tension artérielle se trouve confronté à plusieurs problèmes : la transmission des mesures au médecin, le prix des tensiomètres et particulièrement des tensiomètres connectés, et l'absence de suivi après l'achat.
Proposer un abonnement "tout compris" : matériel + suivi par le pharmacien permet de répondre à ces problématiques. Le patient n'est plus seul chez lui avec ses données. Il est accompagné par son pharmacien avec un ou deux entretiens en fonction du forfait choisi (<10 à < 25€ par mois). Le pharmacien comme le médecin peuvent suivre en temps réel les données et prodiguer les conseils adaptés. Caracal qui assure la partie logicielle dispose aussi d'un système de récompenses pour impliquer le patient dans sa surveillance. Chaque mesure permet le gain de hypes (=points) convertis en remises pour des séances de Yoga, massages... L'offre se présente sous forme d'une "box" vendue en libre accès en pharmacie, avec le mode d'emploi, les différentes formules d'abonnement, des conseils hygiéno-diététiques. Le patient règle au comptoir comme pour un médicament, sous forme de paiement récurrent. Le pharmacien lui prête pour la durée de l'abonnement les objets connectés (tensiomètre, balance, bracelet d'activité). A l'issue de la période d'abonnement, le patient a le choix entre restituer les objets connectés ou les acheter avec une remise correspondant aux sommes déjà versées. 

Source : Dossier de presse Caracal 29/06/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire