L’Académie de pharmacie dénonce les dangers des faux ongles

Perte de la sensibilité, allergies aux ongles artificiels ou aux colles, eczéma, le recours aux faux ongles en gel ou en résine est porteur de bien des dangers pour la santé dénoncés par l’Académie de pharmacie dans le cadre de la séance thématique du 14 juin consacrée au sujet « Décoration du corps humain et risques pour la santé ».
En août 2016, l’Agence nationale de sécurité des médicaments et produits de santé (ANSM) avait déjà alerté sur les allergies et autres infections qui pouvaient découler de la pose de faux ongles. L’Académie nationale de pharmacie attire cette fois l’attention sur une potentielle fragilisation de l’ongle naturel par des bactéries ou des champignons, en particulier lorsque ce dernier est poncé pour accueillir la capsule artificielle.
Les lampes à UV utilisées pour faire durcir certains types de faux ongles sont également pointées du doigt. Les pharmaciens estiment qu’elles peuvent provoquer des brûlures et même des tumeurs cancéreuses en cas d’utilisation fréquente.
Face à ces dangers, l’Académie de pharmacie estime qu’il faut informer les consommatrices sur les risques encourus et réclame surtout une formation renforcée des spécialistes chargés de poser les ongles. La formation obligatoire destinée aux prothésistes ongula​ires supprimée en 2016 doit être à nouveau exigée.

Source : Académie de pharmacie 14/06/2017
Lien vers le dossier PDF : Ongles artificiels ? Quels risques ?
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire