Vers une étatisation de la Sécurité sociale ?

Vers une étatisation de la Sécurité sociale ? C’est en tout cas le point de vue défendu par le très libéral Contrepoints au lendemain de la formation du gouvernement d’Edouard Philippe. 
Oui, le nouveau gouvernement se montre ambitieux concernant la Sécurité sociale (fiscalisation des recettes, réforme systémique des retraites, remise en cause du paritarisme de gestion) mais d’un autre côté, la Sécurité sociale apparait selon Contrepoints comme la grande absente du gouvernement. « La ministre de la Santé est un médecin qui semble peu experte du sujet, et tout laisse à penser que la direction de la Sécurité sociale sera rattachée au ministère du Budget tenu par Gérald Darmanin, qui n’y connaît pas plus… ».  D’après Contrepoints, symptôme révélateur s’il en est, quand Emmanuel Macron a choisi Édouard Philippe comme Premier ministre et a voulu imposer Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d’assurance maladie comme directeur de cabinet, Édouard Philippe a refusé qu’un homme du président gère son cabinet. Depuis, la rumeur court sur le fait que Nicolas Revel pourrait quitter son poste, « devenu un peu bâtard ». Dans l’hypothèse où Nicolas Revel, « forte personnalité » rôdée à l’exercice et à la logique financière complexe qu’est la Sécurité sociale mais aussi investi de notoriété publique de la confiance du Président ne quittait pas son poste, cela pourrait être entendu comme une absorption pure et simple de la Sécurité sociale par l’administration.
Parallèlement, Emmanuel Macron a annoncé une réforme systémique des retraites, sujet compliqué, technique, mais aussi sensible et très politique dont le plus vraisemblable est qu’elle soit pilotée par la direction de la Sécurité sociale, qui a toutes les chances d’être rattachée au ministère des Comptes Publics. Morale de l’histoire, tout concourt à laisser penser qu’une réforme profonde de la Sécurité sociale se dessine en creux : « celle de l’appropriation de cette machinerie lourde par la technostructure d’État ».

Source : Contrepoints 19/05/17
Commentaire
Ba monique
28/09/2017
Comment cela ,,......
maignan
26/05/2017
Alors qu'il serait si simple et si rentable d'etendre le Regime de l alsace moselle a toute la France ! Pourquoi 2 Secu differentes en France?
Ajouter un commentaire

Articles similaires