Expérimentation vaccination : la FSPF dit non au pharmacien low cost

Deux projets de textes sur l’expérimentation de la vaccination antigrippale en officine viennent d’être communiqués aux syndicats représentatifs de la profession. Leur contenu a provoqué une vive réaction de la FSPF qui juge ces projets inacceptables. Au cœur de son indignation,  l’accumulation d’obligations techniques et administratives, les contraintes disproportionnées de prise en charge du patient comme la mise en observation du patient quinze minutes après la vaccination notamment, jugées incompatibles avec la rémunération proposée de 4,50 euros par patient. Selon la FSPF, ce montant est de nature à dissuader les pharmaciens d’officine de participer à cette expérimentation, avec le risque de manquer l’objectif d’amélioration de la couverture vaccinale. « Le ministère de la Santé refuse, à nouveau, de rémunérer le pharmacien à sa juste valeur et à la hauteur des exigences chronophages qui lui sont imposées. Si la FSPF continue à défendre la vaccination par le pharmacien d’officine en complément des autres professionnels de santé, elle refuse que le pharmacien soit traité comme un professionnel de santé low cost ». Sans modification des textes, la FSPF prévient qu’elle appellera les pharmaciens à ne pas participer à cette expérimentation.

Source : Communiqué de presse FSPF 03/05/2017
Commentaire
olivieri hervé
10/05/2017
l'infirmiere est payée 6.30 euros (vaccination cotée AMI 2 ) avec bac+3........et nous avec bac+6 on devrait accepter 4.50 euros?? je ressort un vieux slogan : à travail égal salaire égal!!!!
chris milo
10/05/2017
parce qu'il y a un délai d'observation chez l'infirmière ou le médecin????
jl
09/05/2017
La vaccination sera effectivement à terme, gratuite à l'officine , concurrence oblige, ainsi que la PDA d 'ailleurs ,proposée par Macron (sur le conseil de certains officinaux (syndicat et groupements)) ...Il faut comprendre que les nouvelles missions seront facilement supportées par les grosses officines nanties en personnel , et que cela représente pour celles ci un bon moyen de concurrence donc , d'évolution ..sur le dos des autres..
Mica4
09/05/2017
Et moi je continuerai à vacciner gratuitement .
RADER Serge
09/05/2017
Et surtout pour un vaccin qui doit encore démontrer la moindre efficacité ... Par contre cet acte ne dispense pas de la responsabilité pénale en cas d'effets secondaires qui eux existent.
sabine bernardini
09/05/2017
arretez de vous opposer au changement bande de naze cest a cause de vous que notre metier sera repris par des grands groupes
ylm
09/05/2017
les propositions de rémunération et les contraintes de la vaccination par les pharmaciens n'ont elles pas pour finalité pour ceux qui les ont élaborées de faire en sorte que les pharmaciens ne vaccinent pas ?!
cros alain
09/05/2017
Les pharmaciens n'auraient donc même pas anticipé l'évidence du délai d'observation du client une fois la vaccination effectuée....élémentaire pourtant, mon cher Watson !
Ajouter un commentaire