Nouveaux déremboursements dans la famille des antihypertenseurs

Une parution au Journal Officiel (JO) du 7 avril confirme le prochain déremboursement par l’assurance maladie des spécialités à bases d’aliskeren.  Le déremboursement sera effectif 6 mois après la parution de la radiation au JO soit dans ce cas début octobre. Tous les dosages des deux spécialités correspondantes, Rasilez et Rasilez HCT, commercialisées par Novartis Pharma, sont concernés, soit 6 radiations au total. 
Cette décision fait suite à un avis de la Commission de la transparence qui a jugé le service médical rendu (SMR) de ces spécialités insuffisant au regard des autres médicaments ou thérapies disponibles. Si l’aliskiren permet de réduire la pression artérielle, les bénéfices en termes de morbi-mortalité et de qualité de vie ne sont pas suffisamment convaincants, sans compter les effets secondaires de type angio-œdèmes, hyperkaliémies, atteintes rénales/insuffisances rénales, dyspnées, hyponatrémies et hypotension, liés à l’utilisation de ces spécialités. 
Bien sûr, les patients ne doivent pas arrêter leur traitement par aliskeren sans avoir revu leur médecin qui dispose de nombreuses alternatives thérapeutiques.
 
Source : JO Aliskiren. 07/04

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire