Marisol Touraine appelle à voter massivement pour Macron

Nombre de médias ont souligné le retard avec lequel Marisol Touraine s’est ralliée à Emmanuel Macron, appelant dimanche soir par un simple Tweet à voter massivement pour lui. 
C’est à 22h06 qu’elle publiait « J'appelle les Français à voter massivement en faveur d'@EmmanuelMacron le 7 mai prochain #Presidentielle2017​”.
Seule la menace de Marine Le Pen aura su déclencher ce soutien. Rappelons en effet les quelques Tweets assassins que Marisol Touraine a adressé à Emmanuel Macron au cours de la campagne. Sur le tabac par exemple : "L'objectif est déjà fixé, cher Emmanuel ! Mais tu es le bienvenu. Je n'ai demandé aucun copyright sur cette belle ambition." Ou sur l’évaluation du tiers payant : "Pour info, cher @EmmanuelMacron, les Français, eux, ont déjà évalué : 73% sont hostiles à sa suppression...!". Et encore sur les maisons de santé pluridisciplinaires : 
"Donc, cher @EmmanuelMacron, tu proposes x2 en 5 ans ? On vient de faire x10 en 5 ans. Pourquoi ralentir la dynamique ?"…Si le vent a tourné, Marisol Touraine a toutefois rappelé à Emmanuel Macron que des électeurs et électrices ont fait un choix par défaut qu’il aurait tort d’ignorer.  Dispensation à l’unité, prévention, respect du maillage territorial des officines, pas d’ouverture du capital des pharmacies, le programme d’Emmanuel Macron saura-t-il convaincre la profession ? N’hésitez pas à réagir ! 

Source : Celtinews 25/04/2017
Commentaire
Frisco
28/04/2017
Il faut rappeler que Macron est pour les pharmacies dans la grande distribution puisque dans l'interview effectué par le quotidien du pharmacien, il indique que le monopole des pharmaciens serait respecté mais qu'il envisagerait fortement avec concertation des parties intéressées ( ou manipulation ) la vente des médoc sous la responsabilité des pharmaciens mais hors de l'officine: autrement dit les pharmacies de grande distribution, en particulier de Leclerc, un des probables soutiens de Macron pour financer sa campagne. C'est Macron le champion des lobbys. Ce qui veut dire que l'on place le problème uniquement sur un plan économique, en sachant que cela n'améliorera pas le pouvoir d'achat du patient client car Leclerc cherche à faire du profit une fois qu'il a capté le client après quelques années de prix ( afin de montrer qu'il est bien le moins cher, sauf qu'une fois le marché capté les prix sont comme ailleurs). Du coup je m'abstiens...
RADER Serge
28/04/2017
J'affirme qu'une éventuelle élection de MACRON serait une terrible calamité pour la France, les Français et notre profession.
brenaut eric
26/04/2017
l'unité française oui la dispensation à l'unité non
PN
25/04/2017
pas sur que cette recommandation soit du goût des pharmaciens. Vu le programme délétère de Macron concernant la pharmacie, le vote Le Pen risque fort d'apparaître préférable.
ANTOINE HURARD
25/04/2017
Ah ! les maisons de santé pluridisciplinaires et le tiers payant generalisé .... né dans les fifties en milieu rural cela me donne des bouffées de nostalgie de nos dispensaires publics gratuits , des infirmières scolaires à cutireaction et camion radio pour depistage de la tuberculose et de la DDASS dont les enfants nous étaient mysterieux car sans parents !
ZABI
25/04/2017
Un bon moyen de faire des économies serait de responsabiliser les malades sur leur contenu de leur armoire à pharmacie. Lorsqu'ils arrivent à la pharmacie, ils nous précisent ce qu'il leur faut réellement et le professionnel de santé respecte leurs choix ( qu'on ne me parle pas d'observance ...le patient sait ce qui est bon pour lui). Beaucoup plus simple que la dispensation à l'unité et meilleure responsabilisation/implication du malade, du pharmacien et aussi le médecin.
V.A
25/04/2017
Est-il nécessaire de vous rappeler la fameuse "loi Macron" qui nous avait amenés a nous battre et à fermer nos pharmacies? Peut-on maintenant vraiment lui faire confiance? laissez moi en douter!!!à
Ajouter un commentaire