Lettre ouverte de la CNAVPL aux candidats à la Présidentielle

Les Présidents des dix sections professionnelles et de la CNAVPL, organisation autonome d’assurance vieillesse des professions libérales, dont la CAVP (Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens) signent une lettre ouverte aux candidats à la Présidence de la République sur le projet de décret relatif à la gestion des placements des régimes de retraite des professionnels libéraux.
Cette gestion financière est encadrée depuis 15 ans par un décret permettant d’obtenir un rendement significatif tout en réduisant les risques. 
Or, un nouveau projet de décret présenté initialement en juillet dernier menace les équilibres signant une restriction très forte de l’autonomie de gestion financière des Caisses, l’instauration de procédures de suivi et de contrôle très lourdes, pour certaines inapplicables, des ratios d’investissement privilégiant les obligations d’Etat, et une baisse sensible des possibilités d’investissement en actions qui réduisent considérablement le financement de l’économie et de l’emploi. 
La CNAVPL s’inquiète d’un Gouvernement qui veut, à marche forcée et sans concertation, publier ce décret avant les élections. Pourquoi une telle hâte ? Y aurait-il des intentions cachées derrière cette volonté de promulguer précipitamment ce texte ? Pour les Caisses de retraite, ce projet nécessite d’être étudié en commun par toutes les parties concernées. Elles annoncent avec force leur opposition à ce décret nuisible à l’intérêt de leurs affiliés et à l’intérêt général.

Pour en savoir plus, lisez :
- la lettre ouverte adressée par la CNAVPL aux candidats à la Présidentielle
- les interviews exclusives de Monique Durand, Président d​e la CNAVPL et de la CAVP​ et Alain Pestre, directeur financier de la CAVP publiées ce jour par la rédaction. 
Source : Communiqué CNAVPL 12/04

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire