L’Agence européenne du médicament bientôt à Lille ?

EMA-Celtinews.jpg

Alors que Londres estime pouvoir garder l'Agence européenne du médicament (EMA) sur son sol même après le Brexit, le gouvernement français, dans un communiqué émanant des services de Bernard Cazeneuve, a annoncé avoir proposé la candidature de Lille pour accueillir l'EMA.
Huit villes françaises s’étaient portées candidates : Lens-Liévin, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris Sud-Villejuif, Strasbourg et Toulouse mais pour le gouvernement, Lille présentait les meilleurs atouts.
A 40 minutes de Bruxelles, 1h20 de Londres et 1h de Paris, la proximité de l’aéroport international Roissy Charles-de-Gaulle et l'écosystème de santé (recherche, innovation, industrie) exceptionnel de la France, "dont Lille est l’un des pôles majeurs", tout était réuni pour soutenir le choix de Lille.  
L'EMA qui met en réseau plus de 4.000 experts a pour principale mission la protection et la promotion de la santé publique et animale à travers l’évaluation et la supervision des médicaments à usage humain et vétérinaire. Dotée d'un secrétariat de 440 personnes, l’EMA est chargée de l’évaluation scientifique des demandes d’autorisation européennes de mise sur le marché des médicaments qui permet de ne soumettre qu'une seule demande pour toute l'Union européenne.

Source : Challenge 19/04

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire