Isabelle Adenot nommée pour 3 ans au collège de la HAS

La présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot, vient d’annoncer à la profession sa nomination au Collège de la Haute Autorité de santé (HAS). 
Sa nomination qui prendra effet début avril mettra fin à 30 ans de mandat ordinal, dont 8 à la présidence du Conseil national. Isabelle Adenot assumera ses fonctions jusqu’au 31 mars, date à laquelle elle présentera sa démission aux membres du Conseil national. Immédiatement après, le Vice-Président du Conseil national assurera l’intérim, dans l’attente de l’élection du nouveau Président du Conseil national qui sera fixée dans les meilleurs délais, nous dit-elle. 
Dans son éditorial, Isabelle Adenot précise « Cette nomination qui m'honore, vaut à mes yeux reconnaissance du rôle éminent de l’Ordre au service premier de la santé publique et de l’œuvre accomplie avec vous, grâce à votre engagement et à votre confiance ».
Les noms des six membres du collège de la HAS ont été rendus publics hier par le ministère des Affaires sociales et de la Santé. Ont été désignés par le ministère Anne-Marie Armanteras-de Saxcé, directrice générale de l'offre de soins (DGOS), Christian Thuillez, professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) en médecine au CHU de Rouen (Seine-Maritime), et Gérard de Pouvourville, professeur d'économie à l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec). Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l'ordre des pharmaciens, a été proposée par le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Élisabeth Bouvet, PU-PH infectiologue à l'hôpital Bichat et Cédric Grouchka, médecin hospitalier, déjà membre du collège de la HAS depuis 2010, sont les deux candidats nommés sur proposition du Parlement. 
Composé de 6 membres au lieu de 8 par le passé, le collège de la HAS, présidé par Agnès Buzyn, compte autant d’hommes que de femmes choisis selon leur expérience et leurs compétences. Le collège est renouvelé pour moitié tous les 3 ans, un tirage au sort déterminant les trois membres dont le mandat prend fin au bout de 3 ans au lieu des 6 ans prévus par la législation. A l'issue du tirage au sort, Isabelle Adenot, Christian Thuillez et Gérard de Pouvourville ont été désignés membres pour 3 ans. 
La composition de ce collège connait déjà le feu des critiques dont en particulier l’absence de médecins libéraux, ou de représentants des usagers. Pour sa part, Isabelle Adenot exprime sa volonté de poursuivre la ligne de conduite qui a toujours été la sienne  "priorité aux patients, respect sans faille de l'éthique, ouverture à la modernité".


Source : Communiqués 21/03

 
Commentaire
RADER Serge
22/03/2017
Un beau collège dans la continuité, alors qu'il faut tout revoir dans l'organisation sanitaire, et où les liens d'intérêts avec l'industrie pharmaceutique sont bien représentés, et où bien sûr l'intérêt des principaux concernés cad les citoyens n'est aucunement représenté. Comme dirait J.L. Mélenchon et quelques autres, il faut balayer tout ça !
Ajouter un commentaire