Retraite des pharmaciens : les avantages d’un système par capitalisation

Nous avons souligné dans un précédent article l’importance, la force et l’originalité du système de retraite des pharmaciens libéraux basé à la fois sur la répartition et la capitalisation qui représente aujourd’hui près de la moitié de la retraite complémentaire des pharmaciens. Ce financement permet non seulement de sécuriser le niveau des retraites mais aussi de limiter l’impact d’un rapport démographique défavorable. Pourquoi exactement vouloir capitaliser le système de retraite, quels en sont les bénéfices économiques ? 
La capitalisation tient avant tout compte du fait que le monde a changé, qu’il se développe ailleurs que dans nos vieux pays développés. La capitalisation permet de s’affranchir de la dépendance à une économie nationale mal en point. Le rendement du portefeuille est dissocié des conditions de l’économie locale. L’achat d’actifs peut se faire là où sont l’argent et la dynamique économique aujourd’hui. La capitalisation permet de saisir ces opportunités, en attendant d’avoir su reconstruire notre croissance par nous-mêmes en Europe... La part du G7 dans la production mondiale a chuté de façon spectaculaire revenant à un niveau qui était celui de 1900 avec des gains de productivité qui ne progressent plus aussi vite que dans les années 50. Aujourd’hui la croissance des revenus, absente de notre territoire s’opère avant tout en Chine et en Inde. L’équilibre économique a changé et nous ne bénéficions plus ni des effets positifs de la délocalisation de la production sur nos propres marchés, ni du développement du commerce mondial. Toutes les raisons sont là pour continuer à pousser vers la capitalisation des systèmes de retraite, pour que les confrères de demain trouvent une situation saine et sur les rails, comme l’ont trouvé nos responsables actuels.        
 
Source : Rencontres de la CAVP 24/11/2016 

 
Commentaire
Tenaille Al
01/11/2018
N'oublions pas que la capitalisation sera minorée si nous partons avant 67 ans en retraite (1.25 par trimestre avant 65 ns et 0.5 par trimestre entre 65 et 67 ans)...... Que serais-je à cet âge ? De plus à combien seront les prélèvements sociaux à mes 67 ans ? La CAVP c'est bien mais ne pas mettre tous ses oeufs dans le mème panier, c'est peut etre mieux...
Ajouter un commentaire