La HAS édite 9 fiches pour mieux prescrire les antibiotiques

La HAS a travaillé avec la SPILF (Société de pathologie infectieuse de langue française) pour élaborer et publier des fiches pour une meilleure prescription des antibiotiques. Il s’agit bien sûr de lutter contre une utilisation massive et répétée des antibiotiques dans les infections les plus fréquentes, à l’origine des phénomènes de résistance observés. Ces fiches préconisent des schémas de prescriptions pour améliorer la prise en charge médicamenteuse de ces infections.  La HAS et la SPILF mettent à disposition 6 fiches mémos sur les infections respiratoires hautes chez l’enfant et l’adulte : rhinopharyngite et angine aiguë (adulte, enfant), sinusite (adulte, enfant), otite (adulte, enfant). Et 3 fiches mémos sur les infections urinaires chez la femme : cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante, pyélonéphrite aiguë, colonisation urinaire et cystite chez la femme enceinte.
Dans les rhinopharyngites et les angines de l’enfant par exemple, les recommandations de la HAS et de la SPILF sont les suivantes :
- En cas de rhinopharyngite aiguë chez un enfant, la prescription d’antibiotiques n’est pas nécessaire.
- En cas d’angine aiguë chez un enfant de moins de 3 ans et chez un enfant de plus de 3 ans ayant une angine aiguë d’origine virale (TDR négatif), la prescription d’antibiotiques n’est pas non plus justifiée.
- En revanche, pour un enfant de plus de 3 ans souffrant d’une angine aiguë d’origine bactérienne (TDR positif), la prescription d’amoxicilline est recommandée en première intention, sauf en cas d’allergie aux pénicillines ou de contre-indication aux bêta-lactamines.
Une semaine du bon usage des antibiotiques qui se terminera sur une note pratique et constructive. 

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire