Enquête OCP/CSA : regards croisés sur le métier de pharmacien

94% des Français ont déjà été confrontés à l’indisponibilité d’un traitement en pharmacie, l’un des premiers défis du métier. Le second est d’intégrer l’émergence de la santé connectée quand deux tiers des français et des pharmaciens sont favorables à son développement. 
C’est ce que dévoile une enquête sur les regards croisés portés par les pharmaciens et les français sur l’officine d’aujourd’hui et de demain, enquête menée par l’Institut CSA à la demande de l’OCP. D’un mot sur ces deux défis majeurs, pour 77% des pharmaciens, la non-disponibilité immédiate des produits peut compromettre la relation avec leurs patients et 98% souhaitent trouver une solution au problème. Avec l’émergence de la santé connectée, 6 français sur 10 seraient intéressés par une application mobile, un outil qui conviendrait particulièrement aux personnes très souvent confrontées aux ruptures de stock (83%) ou ceux que cela angoisse, agace ou inquiète (73%). 
Au-delà de ces challenges, les résultats de l’enquête nous rassurent sur la grande confiance des français dans leur pharmacien. 96% d’entre eux jugent les conseils du pharmacien importants et 42% ne pourraient pas s’en passer, un taux encore plus élevé (53%) chez les personnes qui se rendent au moins une fois par semaine en pharmacie. Pour 70% des français, les pharmacies seront toujours aussi indispensables à l’avenir et 14% pensent même qu’elles le seront de plus en plus.
Merci pour ces messages on ne peut plus positifs dans un climat de morosité où 39% des pharmaciens titulaires font état de problèmes financiers impactant leur activité ou leur développement et où 28% s’inquiètent de la politique de maîtrise des dépenses de santé. 

Source : Institut CSA/OCP

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire