Qui distribue les médicaments en cas de menace sanitaire grave ?

Par dérogation exceptionnelle sur le monopole des pharmaciens d'officine, le décret entré en vigueur le 28 juillet 2016 définit les conditions de délivrance et de distribution des produits de santé, issus des stocks de l'Etat, en cas d'accident nucléaire ou d'acte terroriste. 
En effet, il est autorisé, en cas de menace sanitaire grave que d'autres professionnels puissent participer à la délivrance ou à la distribution des médicaments nécessaires même en l'absence d'un pharmacien, afin d'accélérer la mise à disposition.
La mesure concerne les produits de santé issus des stocks de l'Etat et figurant sur une liste arrêtée par le ministre chargé de la santé. 


 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire