MAD : Une pétition lancée par les prestataires de dispositifs médicaux

 
La Fédération des PSAD qui regroupe deux syndicats : le Synalam et le Synapsad, soit 130 prestataires de dispositifs médicaux adhérents, a publié une lettre ouverte au Président de la République, le 29 août dans “Le Monde” et une pétition (https://www.change.org/p/m-le-president-ne-sacrifiez-pas-la-sante-a-domicile) pour s’élever contre un avis publié sans négociation préalable, en plein été, sans laisser de délai supplémentaire aux acteurs pour réagir ; il s'agit d'une baisse inédite des tarifs de remboursement de plusieurs lignes de produits et prestations nécessaires au maintien à domicile de milliers de patients.
En effet, le Comité Economique des Produits de Santé (CEPS) cherche à imposer aux PSAD des baisses de prix pour près de 200 millions d’euros, ce qui  asphyxierait  le secteur pourtant fortement créateur d’emplois qualifiés et non délocalisables. 
Les syndicats craignent pour l’avenir de la prise en charge à domicile des patients signant l’arrêt de mort du virage ambulatoire, pourtant porté par le Gouvernement et souhaité par les français. 
Les pharmaciens d’officine impliqués à travers l’adhésion de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) à l’Union Nationale des Prestataires de Dispositifs Médicaux (UNPDM) sont concernés et fortement invités à signer la pétition.
 

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire