Maîtrise des dépenses : encore des efforts !

Malgré l’amélioration de la situation financière de la Sécurité sociale, la Cour des comptes demande encore des efforts de maîtrise des dépenses, tout particulièrement pour la branche Maladie. Une régression des déficits des régimes de base s’est déjà produite fin 1990, début 2000 et a montré son caractère très éphémère.  La Cour des comptes dénonce encore des procédés comptables « discutables » voire « opportunistes » pour rentrer dans l’objectif national des dépenses de santé (Ondam), en 2015 et en 2016.
Réduit à 1,75% pour 2016, l'Ondam atteindrait dans les faits 1,9%, un niveau proche de celui de 2015 (2%), et donc pas moins contraignant. Quelques heures après l'appel de la Cour des comptes pour poursuivre les efforts de maîtrise des dépenses et trois jours avant la présentation du projet de loi pour le financement de la Sécurité sociale (PLFSS), Michel Sapin, ministre de l'Économie, annonce une augmentation de l’ondam à 2,1 % pour 2017. 

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire