Nouvel essai pour le cœur artificiel

La société CARMAT a annoncé le 13 juillet avoir obtenu du Comité de protection des personnes (CPP) et de l'ANSM l'autorisation de mener une nouvelle étude baptisée "pivot". On le rappelle, Le cœur artificiel du concepteur CA​RMAT vise à offrir une alternative aux malades souffrant d'insuffisance cardiaque biventriculaire terminale. Le premier essai avait été réalisé sur 4 patients dont l'état ne permettait pas une transplantation cardiaque et dont l'espérance de vie se comptait en nombre de jours. Ce nouvel essai, quant à lui, sera étendu aux patients éligibles à la transplantation  dont la probabilité d’obtenir un greffon est très faible. Cette avancée technologique représente un espoir pour les quelques 500 000 personnes (http://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1505207/fr/insuffisance-cardiaque-parcours-de-soins) en insuffisance cardiaque en France, même s'il faudra compter tout de même une bonne centaine de milliers d'euros par cœur.

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire