La e-cigarette pourrait-elle être considérée comme un produit de santé ?

Contrairement au Royaume-Uni​, aucune cigarette électronique ou flacon de recharge ne possède d'AMM en France. Ce n'est pas une restriction de l'ANSM, c'est simplement, qu'a l'heure actuelle, aucun fabricant n'a déposé de demande en ce sens. En tout cas, mardi dernier l'agence a pris les devants. Elle informe que si "une cartouche ou flacon de recharge, destiné(e) au sevrage tabagique obtient une AMM en tant que médicament, le dispositif permettant d’administrer ce médicament relèverait alors du statut de dispositif médical". Ce serait donc les pharmaciens qui dispenseraient les e-cigarettes "médicales".​
 
Point d’information ANSM

 
Commentaire
POITOU Pierre
21/07/2016
Au Royaume-Uni, l'utilisation d'un dispositif a été approuvée par le NHS. Cela ne correspond nullement à une AMM... Pour mémoire, si un dispositif obtenait en France une AMM (en plutôt les recharges, car le dispositif serait un DM), il devrait être exploité par un établissement pharmaceutique, ce qui n'est évidemment pas le cas des fabricants actuels !
Ajouter un commentaire