Les objets connectés vont révolutionner la santé

C’est en tout cas ce que pense le groupe Les Echos Etudes qui a évalué le marché potentiel des objets connectés à vocation médicale. Au début, simples gadgets, les objets connectés ne cessent de prendre de plus en plus de place dans la vie de tous les jours et pourraient même avoir « un impact majeur sur l’organisation des soins et la place des acteurs dans le système de santé ».

Les acteurs classique de la pharmacie se sont déjà lancé dans ce marché, avec des dispositifs médicaux connectés (exemple : un lecteur de glycémie transmettant les résultats à un smartphone) mais ils doivent faire face à la concurrence de nouveaux entrants. Preuve en est que ce marché a un gros potentiel.
Se pose également la question de la place du pharmacien face à cette évolution. Simple distributeur ?

Non… « L’e-santé va profondément bouleverser les modes de prise en charge des patients et, au-delà, la structure d’organisation des systèmes de santé, estime-t-il. Les pharmaciens ont un rôle clé à jouer pour accompagner les patients, diffuser et recommander les bons outils numériques, mais également participer à leur évaluation en termes de valeur ajoutée sur le plan sanitaire » déclarait Alain Breckler membre du conseil central de la section A de l’Ordre national des pharmaciens.
 
obj-connectés-les-echos.png


Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire