Le générique passera (aussi) par l’hôpital

L’Etat n’a de cesse que de favoriser la pénétration des génériques : incitation à la prescription en DCI (Dénomination Commune Internationale), ROSP génériques, etc. Mais il reste la question de l’hôpital… En effet, selon les données de l’Assurance Maladie, les prescriptions hospitalières délivrées en ville sont rarement substituées. Et les freins sont multiples : réticences des patients, différences de prix ville / hôpital, etc.

Le plan national de promotion du générique, lancé en mars 2015, prévoyait déjà 7 axes, dont le premier était dédié à l’hôpital. Aujourd’hui, l’Etat compte toujours développer la prescription en DCI. Et l’enjeu est de taille : les économies réalisées sur ce poste permettent d’assurer l’accès aux nouveaux traitements, plus onéreux.

A lire : les mémos pratiques d’information sur les médicaments génériques
Médicament générique : quoi de neuf ?
Médicament générique : le point sur la bioéquivalence
Médicament générique : un traitement sûr et efficace
Répertoire des médicaments génériques

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire

Articles similaires