La colère de l’USPO monte devant l’indifférence ministérielle

La semaine dernière se tenait la réunion du comité de liaison entre les Syndicats de pharmaciens et les trois directions du Ministère de la Santé (Direction Générale de la Santé, Direction de la Sécurité Sociale et Direction Générale de l'Offre de Soins). Et les discussions y étaient « électriques » selon les dires de l’USPO : « l’indifférence du Ministère de la Santé est insoutenable face à la dégradation économique des officines qui s’accélère ».

Ainsi, FSPF et USPO se sont mis d’accord pour faire un point, avec les autres acteurs de la profession, le 15 juin prochain. Cette première étape servira également de base à une réunion interministérielle que l’USPO souhaiterait pour préparer le projet de loi de financement de la sécurité sociale à venir.

Commentaire
dp
15/06/2016
Nous sommes la variable d'ajustement . Nous ne sommes plus dans les instances qui décident par contre on nous demande quand on doit faire le sale boulot( imposer le générique , supproter le cout du tiers payant que mme touraine (mis en tout minuscule car elle ne mérite pas plus comme d'ailleurs mme bachelot) nous affirme n'être pas responsable du déficit,récolter l'argent privé pour le donner au Public (ministère hôpitaux et autres associations inutiles. On pourrait disserter à l'envie si la catastrophe qui se prépare n'était pas aussi importante.Les syndicats ne se rendent pas compte de l'inutilité de leur rôle et du mépris que les hommes politiques ont .VIVE LE CHANGEMENT
peril olivier
14/06/2016
effectivement, il est temps de s'unir, ça ne peut plus durer !
TURPIN Nicolas
14/06/2016
moi ma colère elle ne monte plus elle est au sommet..... je suis heureux de constater que l'USPO a décidé de changer et de stopper sa stratègie mortifère de guérilla permanente.... le populisme ça va un temps, après on doit se mettre au boulot..... quelles actions concrètement ? pour moi FSPF+USPO c'est le duo gagnant l'expérience et la compétence des uns alliée à la communication des autres.... si jamais l'égo surdimensionné de M. Bonnefonds reste en sommeil...
zarroca robert
13/06/2016
les Syndicats ont toujours été aussi inutiles qu'inefficaces Leur "combat "est toujours perdu d'avance Leur plus gros défaut a été de signer tout ce qu'on leur a proposé le Gouvernement doit bien rigoler......il ne craint rien .
Masa Claude
13/06/2016
A force de tourner autour du pot et de perdre du temps, notre marge s'érode inexorablement. Négocions un honoraire à l'ordonnance nous permettant de geler la marge qui nous reste encore! C'est la seule solution pour éviter une "casse" massive dans les mois qui viennent. Et il faut que tous les pharmaciens se bougent!!!!! Confraternellement, Claude Masa.
bertrand yannick
13/06/2016
C'est quoi un syndicat de pharmaciens en colère ???
Rey A
13/06/2016
Enfin, nos syndicats représentatifs sembleraient avoir compris que l'union fait la force et qu'il est indispensable de partir UNIS pour négocier avec nos autorités de tutelle?
s.r
13/06/2016
Discuter= "se faire balader". Attaquons pour le " préjudice " immense que l'on subi depuis x années. Préjudice à évaluer par les syndicats et attaquer avec un avocat expert financé grâce à une collecte généralisée. Ce sera peut être le début d'une reconnaissance
Bessieres daniel
13/06/2016
Que les syndicats de pharmacie aillent faire un stage à la CGT ou Sud, ils bloquent le pays en étant une minorité, ils ont des avantages sociaux hors de prix, etc..... et en plus ils ont des augmentations, stage gratuit tenue incorrecte exigée , se munir d'outils solides et de foulard et lunettes de ski Bien à vous
Ajouter un commentaire