Antidépresseurs : inefficaces chez les enfants

C’est dans une méta-analyse, publiée dans la prestigieuse revue « The Lancet » que l’on apprend que les antidépresseurs sont inefficaces, voire dangereux, chez les enfants traités pour un épisode dépressif majeur. 34 essais incluant 5260 participants et comparant 14 antidépresseurs ont ainsi été passés au peigne fin.

En termes d’efficacité, seule la fluoxétine s’est révélé être supérieure au placébo. Du point de vue de la tolérance, les patients prenant de l’imipramine, de la venlafaxine ou de la duloxétine étaient pus sujets à interrompre leur traitement. Là encore, la fluoxétine sort du lot : moins d’effets indésirables ou d’arrêts de traitement. Ainsi, les auteurs concluent que le rapport bénéfice / risque de ces médicaments pour le traitement des troubles dépressifs majeurs chez l’enfant n’est pas en faveur de leur utilisation, exception faite pour la fluoxétine.

A lire :
Cipriani, Andrea et al. « Comparative efficacy and tolerability of antidepressants for major depressive disorder in children and adolescents: a network meta-analysis »
The Lancet, Published Online: 08 June 2016
DOI: http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(16)30385-3

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire