Paquet neutre, substituts nicotiniques et pharmaciens

Hier, Marisol Touraine annonçait la transposition de la directive européenne sur le tabac et l’arrivée du paquet neutre : « la France est désormais pionnière en Europe dans la lutte contre le tabac » a-t-elle déclaré. Fallait-il attendre une directive européenne pour lutter efficacement contre le tabac ?


En attendant, le pharmacien ne peut toujours pas « prescrire » de patchs nicotiniques, permettant ainsi leur prise en charge par la sécu. Encore une occasion ratée par la loi de santé qui élargit, par son article 33, la prescription et donc, la prise en charge des substituts nicotiniques aux médecins du travail, chirurgiens-dentistes, infirmiers et masseurs kinésithérapeutes.
L’Ordre national des Pharmaciens s’était déjà positionné en faveur de cette prise en charge par le pharmacien : « ils peuvent intervenir dans la motivation à l’arrêt du tabac, l’évaluation du niveau de dépendance, l’aide pharmacologique à l’arrêt, le suivi personnalisé de la personne en cours de sevrage et, si besoin, orienter les personnes vers une consultation médicale spécialisée ».
Commentaire
Mathieu P
24/05/2016
C'est évident que le masseur kiné est bien plus expert en tabacologie que le pharmacien. Il est donc normal qu'il soit prescripteur
RADER Serge
20/05/2016
France, pionnière du paquet neutre qui ne sert à rien... France, pionnière de l'AB à 2 balles à dose unitaire ... France pionnière de la plus haute facture pharma... France pionnière d'une ministre incompétente....
MAIGNAN JACQUES
19/05/2016
lutter efficacement contre le tabac ....et le CANNABIS, QUI SE FUME AUSSI, et touche aussi les poumons. Donc,Mme la Ministre, campagne jumelée, svp.
hdlb
19/05/2016
sans compter la possible mise en place d'un entretien pharmaceutique rémunéré permetant cette prescription
Ajouter un commentaire