L’ANEPF prône le développement de la pharmacie clinique

Dans un communiqué commun, l’Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France (ANEPF) et la Fédération Nationale des Syndicats d’Internes en Pharmacie et Biologie Médicale (FNSIPBM) rappellent l’importance de la conciliation médicamenteuse. Les 2 syndicats s’appuient sur le rapport d'expérimentation publié par la Haute Autorité de Santé (HAS) publié à ce sujet : c’est un nouveau jalon qui vient d’être posé.

« Les erreurs médicamenteuses représentent plus de 40% des Evénements Indésirables Graves » peut-on lire dans le communiqué. La conciliation médicamenteuse est un outil qui permet de renforcer la sécurité du patient et ce rapport fournit une base méthodologique pour sa mise en place.

« La FNSIP-BM et l'ANEPF invitent ainsi les directions des établissements de santé à favoriser le déploiement de la pharmacie clinique en orientant les postes de pharmaciens dans les services cliniques, dans l' intérêt du patient et de sa prise en charge. »

12973432_1205414939491169_3819292700310934955_o.jpg



Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire