Coût des médicaments, l'Académie de médecine s'en mêle

Le prix des médicaments onéreux fait toujours débat. En mai dernier, le LEEM répondait à une tribune du Figaro quant au prix des médicaments (L'appel de 110 cancérologues contre le coût des traitements). Il y a 5 jours, la Ligue contre le Cancer lançait une pétition (Pour la fin des prix exorbitants des médicaments contre le cancer !) et récoltait au 11 avril 2016 quelques 38 201 soutiens.

Aujourd'hui, l'Académie de Médecine fait des propositions à ce sujet. Car en toile de fond, c'est bien la question de la pérennité du financement de notre système de santé qui est posée. Pour la Direction Générale de l'Offre de Soins, « l’innovation médicale, qu’elle soit technique (acte, dispositif médical, médicament) ou organisationnelle, est une composante incontournable de la qualité des soins et de la performance de l’offre de soins ». Comment garantir cette qualité de soins et l'accès à l'innovation quand les prix explosent ?

Pour l'Académie de Médecine, afin de garantir les valeurs de solidarité, de responsabilité, de liberté, d’humanisme et d’éthique de l’Assurance Maladie, il convient de :
- revoir l'évaluation du Service Médical Rendu afin qu'elle soit faite de manière indépendante du laboratoire,
- concevoir des études cliniques qui vont explorer le bénéfice du patient en termes de qualité de vie, de réduction des hospitalisations ou d'effets indésirables,
- créer une Agence de fixation des prix et une Centrale d’achat européenne.

--- Mise à jour du 12/04/2016 ---

Dans ce tumulte, le Professeur Guy Vallancien, répond aux signataires de la pétition via une tribune publiée dans Les Echos, où il rappelle avec justesse quelques vérités concernant l'organisation de la recherche et du développement ainsi que son coût.
Commentaire
RADER Serge
15/04/2016
Argumentaire totalement fallacieux de Mr Vallancien, démontable point par point, à l'évidence pro-industriel par ses conflits d'intérêts, l'exemple Sanofi étant pour le moins très mal choisi....
Ajouter un commentaire