Une pétition pour faire baisser le prix des anticancéreux

Dans une tribune du figaro, Dominique Maraninchi et Jean-Paul Vernant dénoncent ces prix trop élevés et présentent des pistes afin de contenir l’évolution des prix pratiqués. Ils dénoncent notamment le fait que les prix ne reflètent que la solvabilité des payeurs sur un marché spécifique et sont décorrélés des coûts de développement. Ils proposent ainsi de définir le prix de ces thérapies en fonction des investissements réalisés en recherche et développement, ou encore de rendre le mode de fixation du prix plus transparent en y associant notamment professionnels de santé et patients.

Ce sont ainsi 110 cancérologues qui s’inquiètent de l’explosion injustifiée des prix des anticancéreux avec comme conséquence directe, la pérennité du financement de notre système de santé. Les prix pratiqués par l’industrie pharmaceutique sont-ils justifiés ?

 
Commentaire
Folco Jean-Patrice
16/03/2016
La France est un des rares pays à fixer les prix fabricants, ce ne sont donc pas les laboratoires qui fixent leurs prix. Il faut se rendre à l'évidence une politique de prix administrés n'a jamais permis de faire des économies faute justement de libre concurrence.
RADER Serge
15/03/2016
Non seulement totalement d'accord mais j'irai jusqu'à imposer les licences obligatoires tant les abus sont manifestes. La Big Pharma doit être recadrée dans l'intérêt des populations.
richalot michel
15/03/2016
pourquoi laisse-t-on les laboratoires fixer les prix? Au nom de la libre concurrence libre et soit-disant non faussée ou en fonction du libre choix des capitaux de fixer leur taux de rémunération? Un jour il faudra peut-être choisir, les Etats sont-ils à ce point faibles?
Ajouter un commentaire