A Bordeaux, on livre des médicaments par des drones

C’est une phase de test qui commencera dès l’été prochain : les hôpitaux de Bordeaux recevront leurs médicaments grâce… à des drones ! Et d’ici 2017, si les résultats sont probants, ce mode de livraison sera maintenu et même proposé en Europe.

Pour le moment, cela ne concerne que des cas d’urgence : analyses biologiques à transporter ou demande exceptionnelle d’un médicament. Objectif : gagner du temps en évitant les bouchons.

Les drones en question ont une autonomie de 20 minutes, peuvent voler jusqu’à 60 kilomètres par heure et stockent leur marchandise dans des poches isothermes.

Le projet est soutenu par un consortium : « Drone for life » regroupant notamment le CHU de Bordeaux, des start-ups de la région et l’Agence Régionale de Santé.

 
Commentaire
D G
31/03/2016
"Pour le moment, cela ne concerne que des cas d’urgence : analyses biologiques à transporter ou demande exceptionnelle d’un médicament. Objectif : gagner du temps en évitant les bouchons. Les drones en question ont une autonomie de 20 minutes, peuvent voler jusqu’à 60 kilomètres par heure" Bref une livraison aérienne en 10 minutes de vol grand maximum soit 10 Km à la ronde selon les caractéristiques actuelles des drones, cela tient plus de l'expérimentation et de l'urgence locale, ce n'est pas pour la Pharmacie de ville avant des années... Par ailleurs je suis persuadé que les livreurs de pizzas et autres sushis en scooter ont acquis (au mépris du Code de la Route et de la Sécurité Routière) une dextérité qui les rend tout aussi efficaces dans les embouteillages.
ba monique
30/03/2016
compte tenu des contraintes de vol je suis assez perplexe pour la rentabilite de la chose ......................
Ajouter un commentaire